Girondins : un nouvel élément éloigne le spectre d’un dépôt de bilan

true

Selon un journaliste de RMC, l’actionnaire des Girondins de Bordeaux King Street aurait fait savoir auprès des édiles qu’il soutenait toujours le club.

Le dossier de L’Equipe consacré à la situation économique des clubs français en cette crise liée au coronavirus a fait trembler les supporters des Girondins de Bordeaux. En effet, il y était écrit que King Street pourrait se débarrasser des Girondins de Bordeaux, ce qui entraînerait un dépôt de bilan. Mais le journaliste de RMC Nicolas Paolorsi, interviewé par WebGirondins, a rassuré les amoureux du FCGB…

« Les informations que je peux avoir à RMC, c’est qu’on est très loin du dépôt de bilan. Il y a toujours cette lettre de confort de King Street envers la métropole et envers la DNCG qui engage King Street a comblé la dette en fin de saison, quelle que soit cette dette. Vu la crise économique actuellement, quelle santé financière a King Street actuellement. On sait que c’est un fonds d’investissement qui a des placements sur des entreprises placées en bourse. Certaines de ses entreprises pourraient se casser la gueule avec la crise du Coronavirus. »

« King Street pourrait faire le choix de se séparer des actifs en difficultés. On n’en est pas là. Je ne connais pas la santé financière de King Street, mais je pense qu’elle n’est pas pire que les autres entreprises mondiales qui font face à cette crise économique planétaire. Après, on sait que Bordeaux ne va pas bien financière que la dette se creuse encore cette année. Il y a des recettes en moins et il va falloir vendre. Qu’il faille s’inquiéter oui, c’est une certitude, de là à parler de dépôt de bilan c’est trop tôt. »