PSG / Girondins de Bordeaux : hommage à Pauleta

Il ne joue sans doute plus au football que dans le jardin avec ses enfants, mais même là, on est presque certain qu’il est prêt à tout pour pousser le ballon au fond des filets. Lui, c’est Pauleta, 40 ans depuis dimanche. Obsédé par le but, l’attaquant portugais en a inscrit 200 en sept saisons passées à Bordeaux (de 2000 à 2003), puis au PSG (entre 2003 et 2008).
La légende veut que l’Aigle des Açores ait eu pour habitude de les revisionner tous avant chaque match pour se mettre en confiance (ce qui devait prendre des heures !). On a fait la même chose, et on a gardé la crème de la crème.

Voici donc, en guise d’hommage, les dix plus beaux buts inscrits par Pauleta sur les pelouses de l’Hexagone.

10. PSG 3-4 Lens (Ligue 1, le 27 novembre 2005)

On aime : la présence d’esprit et le toucher nécessaires à la réalisation de ce lob. Pauleta, plus fort que les rebonds foireux et les contrôles de la hanche.

9. PSG 2-1 Lens (finale de la Coupe de la Ligue, le 29 mars 2008)

On aime : Tout pareil que le but précédent. Même adversaire, même geste… Mais cette fois, c’est en finale de la Coupe de la Ligue.

8. PSG 2-1 OM (Ligue 1, le 7 novembre 2004)

On aime : le cassage du rein gauche de Frédéric Déhu, qui venait de quitter la capitale. Fred, quand tu es défenseur et que tu as la chance de n’avoir à affronter Pauleta qu’à l’entraînement, tu restes au club !

7. Bordeaux 1-2 Strasbourg (Ligue 1, le 24 août 2002)

On aime : le fait que durant toute la semaine qui avait précédé ce match, l’entraîneur parisien Guy Lacombe avait fait croire que son attaquant serait forfait. Bilan pour le prétendu éclopé : un but sublime et une passe décisive lumineuse. L’Aigle a croqué les Canaris.

6. Nantes 1-2 PSG (demi-finale de Coupe de France, 28 avril 2004)

On aime : le fait que durant toute la semaine qui avait précédé ce match, l’entraîneur parisien Guy Lacombe avait fait croire que son attaquant serait forfait. Bilan pour le prétendu éclopé : un but sublime et une passe décisive lumineuse. L’Aigle a croqué les Canaris.

5. PSG 1-2 Bordeaux (Ligue 1, 29 octobre 2000)

On aime : l’art de marquer un but d’anthologie avec la décontraction du type qui pousse un ballon dans le but vide à deux mètres de la ligne…

4. Bordeaux 4-2 Guingamp (Ligue 1, 22 janvier 2003)

On aime : l’art de marquer un but d’anthologie avec la décontraction du type qui pousse un ballon dans le but vide à deux mètres de la ligne…

3. PSG 2-4 Ajaccio (Ligue 1, le 6 mai 2006)

On aime : on le voit venir au moins 4 secondes avant, mais on sait que c’est déjà trop tard pour le portier adverse…

2. Bordeaux 3-0 Lorient (finale de la Coupe de la Ligue, le 20 avril 2002)


(Après 19 secondes)

On aime : la passe décisive de Dugarry, aussi splendide que le but lui-même. L’international tricolore est sans doute l’attaquant avec lequel Pauleta s’est le mieux entendu durant son long séjour en Ligue 1.

1. PSG 2-1 OM (Ligue 1, 25 avril 2004)

On aime : avant cette rencontre, Pauleta restait sur un match moyen à Nice qui avait fait dire à ses détracteurs que son déclin était arrivé. Pour info, les supporters du club de la capitale ont élu ce chef-d’œuvre « plus beau but de l’histoire du club » en décembre 2011.

Pour conclure ce Top 10, voici le pire cauchemar du sémillant quarantenaire : une occasion manquée. Mais avec lui, même les ratés étaient beaux…