La célébration d'Amine Gouiri
La célébration d'Amine GouiriCredit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
ANALYSE

Clermont - OGC Nice : ce qu'il faut retenir de la victoire renversante des Aiglons

Ce dimanche au stade Gabriel Montpied, l’OGC Nice a renoué avec la victoire face à Clermont-Ferrand (1-2) grâce à un doublé d’Amine Gouiri. Les hommes de Christophe Galtier, menés pendant plus d'une heure de jeu, ont su inverser la tendance. Nice est deuxième de Ligue 1.

Zapping But! Football Club OM - Lille : Le debrief

Les Aiglons repartent de l’Auvergne avec les trois points en poche. Après avoir été menés d’un but à zéro en première période, l’OGC Nice a finalement réussi à revenir dans le match jusqu’à s’imposer. Les azuréens occupent désormais la deuxième place du classement.

Gouiri a tout changé

Christophe Galtier peut grandement remercier son attaquant Amine Gouiri. Le natif de Bourgoin-Jallieu a une nouvelle fois été très inspiré. Il l’a démontré en inscrivant un doublé dans les dix dernières minutes. Deux buts décisifs pour l’OGC Nice en guise de réponse pour Amine Gouiri envers son coach. Il y a quelques jours, Christophe Galtier avait remis en question les performances de son jeune international français. Un discours qui a visiblement piqué Amine Gouiri. « On a fait un match moyen. Ce qui compte c’est les trois points. Il faut rester lucide et garder la tête froide. On est deuxième mais le chemin est encore long », a-t-il  justement rappelé. 

Des engagements physiques à la limite du tolérable

Bien que cette victoire fasse le plus grand bien aux Aiglons, il y a des choses à revoir. La frustration s’est parfois fait trop ressentir. Pablo Rosario a écopé d’un carton jaune à l’heure de jeu après une semelle commise sur Johan Gastien. Une poignée de minutes plus tard, Mario Lemina a remis ça. Le milieu a été sanctionné d’un carton jaune à la suite d’une faute engagée sur Jim Allevinah qui méritait peut-être plus. Andy Delort a aussi reçu la même sanctionné après un coup involontaire porté au visage.

Les Tops 

Amine Gouiri : double buteur, il offre la victoire aux siens dans un scénario complètement dingue. Le trophée d’homme du match lui revient de droit

Melvin Bard : aligné sur le flanc gauche de la défense, Melvin Bard s’est montré percutant tel un roc. Les offensives clermontoises, surtout en fin de match, on été contré par son abnégation.

Kasper Dolberg : l'attaquant danois s'est quant à lui montré entreprenant et réaliste. Remplacé dans le dernier quart d'heure, il rend une copie propre.

Pour résumer

Ce dimanche au stade Gabriel Montpied, l’OGC Nice a renoué avec la victoire face à Clermont-Ferrand (1-2) grâce à un doublé d’Amine Gouiri. Les hommes de Christophe Galtier, menés jusqu’à l’heure de jeu, ont su inverser la tendance. Nice est deuxième de Ligue 1.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard