Dijon – Affaire Gouano : le DFCO ne fera pas appel

Le président du Dijon FCO s’est confié à L’Equipe à la suite de la décision prise par la commission de discipline dans l’affaire Gouano.

Le Dijon FCO s’en serait bien passé. Dix-neuvième de Ligue 1, le club bourguignon s’est vu infliger le retrait d’un point avec sursis ce jeudi. C’est la décision qu’à prise la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) après les insultes racistes proférées à l’encontre du capitaine et défenseur d’Amiens, Prince Gouano, lors du match Dijon-Amiens comptant pour la 32ème journée de Ligue 1.

Le président du Dijon FCO Olivier Delcourt a jugé cette sanction« très dure » dans les colonnes de L’Equipe. Après consultation avec le directeur de la sécurité, Alexandre Synoradzk, le club bourguignon a décidé de ne pas faire appel. « On ne fera pas appel, car en termes de points, c’est la sanction minimale et qu’un appel ne serait de toute façon pas suspensif. On ne saisira pas non plus la justice civile. Tout le monde l’a reconnu, y compris Amiens et les associations antiracistes : on a fait tout ce qu’on pouvait dans cette affaire en identifiant l’individu et en le remettant aux autorités. Ce qui compte maintenant, c’est que la vérité soit faite par la justice. »

S.T.