Khéphren Thuram célébrant son but inscrit face à Metz.
Khéphren Thuram célébrant son but inscrit face à Metz.Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
ANALYSE

FC Metz – OGC Nice : les enseignements à retenir avec Amine Gouiri à la baguette

Ce dimanche 23 janvier, l’OGC Nice a pris le dessus sur le FC Metz en marge de la 22e journée de Ligue 1 en s’imposant 0-2. Voici les enseignements à tirer du match. Le Gym a d’abord manqué d’efficacité mais a fini par trouver la faille par deux fois afin de récupérer la deuxième place du classement derrière le PSG.

Zapping But! Football Club L’Instant Mercato : Nice, le PSG, David, Ekitike… ça bouge sur le marché des attaquants

Cette rencontre entre les Aiglons et les Grenats au stade Saint-Symphorien a mis du temps à se débloquer. Il faut dire que l’état de la pelouse n’a pas été un avantage pour les deux formations. Contrairement au week-end dernier où les hommes de Christophe Galtier n’ont pas eu tant de mal à dérouler leur football face au FC Nantes (2-1), ceux-ci se sont heurtés à des joueurs messins jouant leur peau pour le maintien et donc déterminés. L’effectif de Frédéric Antonetti n’aura tenu qu’une mi-temps sur deux.

Khéphren Thuram pour envoler les Aiglons

Après 45 premières minutes où les deux équipes se livraient à un jeu de passes à dix sans vraiment s’inquiéter mutuellement, la différence est venue du camp niçois et une nouvelle fois d’un homme en forme. Titularisé en attaque aux côtés de Kasper Dolberg, c’est Amine Gouiri qui a laissé parler son talent en délivrant un ballon distillé au dessus de la défense à destination de Khéphren Thuram qui n’avait plus qu’à conclure. À la suite de cette ouverture du score, le jeu niçois a continué de devenir plus haletant et la défense messine s’est fait dominé par des offensives niçoises de plus en plus dangereuses, à l’image d’un inscrit par Amine Gouiri mais signalé hors jeu quelques minutes plus tard. Le natif de Bourgouin-Jallieu a du prendre son mal en patience mais son 10e but de la saison (2021-2022) a fini par être inscrit en Mosselle.

Amine Gouiri à la Panenka

Disciplinés et bien organisés, les Aiglons ont poursuivi sur cette belle lancée jusqu’à faire le break. Celui-ci a été obtenu par l’indispensable Amine Gouiri sur pénalty. L’attaquant de 21 ans s’est offert le luxe de transformer son coup de pied arrêté par une magnifique Panenka où Marc-Aurèle Caillard n’a rien pu faire. La prestation d'Amine Gouiri est une nouvelle fois sans bavure. En étant impliqué sur les deux bus grâce à un but et une passe décisive, l'attaquant a une nouvelle fois prouvé qu'il était indispensable au onze de départ de Christophe Galtier.

Des Messins bien trop fébriles

La formation de Frédéric Antonetti a concédé sa 11e défaite de la saison (2021-2022). Dans la course au maintien, il faudra oser le niveau de jeu et dynamiser les phases défensives pour ne plus prendre l’eau sur les contre-attaques. Face à Nice, Metz n’a pas été à la hauteur d’une équipe est censé tout faire pour s’imposer et assurer son maintien dans l’élite. Les Grenats occupent provisoirement la 16e place du classement avec 19 points en attendant les autres résultats de cette 22e journée. 

Pour résumer

Contrairement au week-end dernier où les hommes de Christophe Galtier n’ont pas eu tant de mal à dérouler leur football face au FC Nantes (2-1), ceux-ci se sont heurtés à des joueurs messins jouant leur peau pour le maintien et donc déterminés. L’effectif de Frédéric Antonetti n’aura tenu qu’une mi-temps sur deux.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.