FC Nantes, ASSE : Veretout s’est découvert une passion en plein confinement

true

Confiné à Rome, Jordan Veretout (27 ans) traverse la période de crise sanitaire avec optimisme car celle-ci lui permet de se retrouver en famille.

Jordan Veretout ne perd pas le sourire. Présent au cœur de l’épicentre en Italie, le milieu de l’AS Rome a récemment donné une longue interview à L’Équipe dans laquelle il expliquait comment il passait sa période de confinement liée à la crise sanitaire. L’ancien joueur du FC Nantes et de l’ASSE en profite pour passer du temps en famille et se découvrir une nouvelle passion cachée…

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

« On revient aux bases, à la famille, aux enfants. Dans dix jours, vous me rappelez, je serai devenu animateur pour enfants, souriait-il dans le quotidien sportif. On fait des dessins, des jeux de société. On a organisé une chasse aux trésors. On danse, on fait des cachecache. Dans dix jours, quand on aura épuisé les jeux, mes filles me couperont les cheveux. En ce moment, même mes cheveux sont confinés. » 

Au-delà de ses activités ludiques, Veretout admet que le football lui manque. « Ma passion, c’est le foot donc forcément, ça me manque. Ce rythme-là, avec entraînements et matches, c’est ma vie. Quand tu es en vacances, tu arrives à couper avec le foot. Là, non, a-t-il ajouté. On a un programme d’entraînement à base de courses, de gainage, mais ça ne remplace pas une séance collective et le plaisir du jeu. Sur les émotions, oui, et encore, moi je n’ai pas joué à huis clos. J’ai commencé à regarder PSG-Dortmund (2-0, le 11 mars), j’ai arrêté pour passer sur le Liverpool-Atlético de Madrid (2-3 a.p., le même jour, match qui n’était pas à huis clos). Le foot, ce sont des émotions à partager avec le public. On n’est pas là pour jouer entre nous.. »