FC Nantes – Coronavirus : Kita implore le Qatar, le PSG lui met un stop !

true

Le président du FC Nantes Waldemar Kita aurait suggéré à Nasser Al-Khelaïfi une aide du Qatar pour enrayer la crise économique provoquée par le coronavirus. Le PSG a dit non.

Tous les moyens sont-ils bons pour sortir de la crise ? Afin d’alléger leurs dépenses en ces temps de disette de crise imposée par le coronavirus, les clubs pourraient se tourner vers des crédits à grande échelle notamment auprès des banques locales. Ce type d’emprunt peut être garanti à hauteur de 90% par la Banque publique d’investissement.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

À côté de cette solution individuelle, L’Équipe assure dans son édition du jour que l’idée d’un emprunt collectif a d’influents partisans. La semaine dernière, Jean-Pierre Rivère a trouvé l’oreille de Nasser Al-Khelaïfi et de Jacques-Henri Eyraud en suggérant de « nantir » (offrir en garantie) le contrat TV actuel et/ou le nouveau contre un prêt de l’ordre de 200 à 250 M€.

La LFP travaille actuellement sur cette piste, en étudiant le coût des prêts selon divers scénarios. D’autres idées ont été brassées, comme appeler le Qatar à la rescousse ! Cette perche aurait ainsi été tendue sans succès à Al-Khelaïfi par Waldemar Kita, qui commence à se faire du mauvais sang au FC Nantes. Le président des Canaris aura au moins tenté un coup que beaucoup avaient certainement imaginé en secret.