FC Nantes : Gourcuff enfonce le clou sur les incidents de PSG - OM (0-1)
Christian Gourcuff (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SCANDALISÉ

FC Nantes : Gourcuff enfonce le clou sur les incidents de PSG - OM (0-1)

L’entraîneur du FC Nantes Christian Gourcuff est outré par les faits de jeu qui ont émaillé le dernier Classique entre le PSG et l’OM au Parc des Princes (0-1).

Le 13 septembre 2020 restera tristement célèbre dans les annales du football français. Si l’on excepte la victoire historique de l’OM au Parc des Princes contre le PSG (1-0), les nombreux faits de jeu ayant émaillé le Classique ont scandalisé le grand public dont fait partie Christian Gourcuff. 

 
VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Gourcuff est choqué par ce qu'il a vu au Parc

« Je suis d’une autre génération mais je suis choqué par ce qu’il se passe entre Marseille et le PSG, a concédé l'entraîneur du FC Nantes en conférence de presse. Tout ce qui a précédé le match, a créé un climat d'agressivité et d’hostilité qui est contraire aux valeurs du sport. On le tolère. Il ne faut pas s’étonner ensuite qu'il y a des pétages de plomb et une montée en puissance sur le terrain. L’intimidation a toujours existé, il y avait déjà des spécialistes il y a 40 ans mais il n'y avait pas de caméras et il était plus facile de le faire, a avancé Gourcufff. Il y avait des menaces mais les caméras permettent de lire sans entendre. Il y a forcément une prise en compte de ça qui calme les choses. Mais de façon générale, et ce qui est regrettable car les responsables jouent le jeu, c'est qu'il y a une montée de l'agressivité. »

 

« C'est assez dramatique pour l'avenir »

Relancé sur les polémiques pendant et après le match entre Neymar, Angel Di Maria, Alvaro Gonzalez ou encore Layvin Kurzawa, Gourcuff a enfoncé le clou. « On fait un peu monter la sauce. Nous ne sommes plus dans un registre d'éducation et de valeurs du sport, avance encore Gourcuff. Je dis juste ça à mon niveau, c'est un constat. C'est assez dramatique pour l'avenir », a conclu le coach des Canaris. Sévère mais lucide.