FC Nantes, OL - Mercato : une légende argentine a failli signer dans les deux clubs
Hernan CrespoCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONFESSIONS

FC Nantes, OL - Mercato : une légende argentine a failli signer dans les deux clubs

Contacté par l'OL, le FC Nantes et l'AS Monaco lorsqu'il était joueur, Hernan Crespo (45 ans) ne dirait pas non à entraîner en France.

Attaquant coté de la fin des années 90 et du début des années 2000, Hernan Crespo (ex-Parme, Lazio de Rome, Inter Milan, Milan AC ou Chelsea, 45 ans) s'est reconverti entraîneur. L'ancien international argentin (64 capes) a démarré sa carrière de coach en Italie à Parme (U19) puis à Modène avant de retourner au pays à Banfield et désormais dans le modeste club de Defensa y Justicia.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Crespo a failli signer à l'OL, au FC Nantes et à Monaco

Retrouvé par So Foot, « El Polaco » s'est dit prêt d'entraîner en Europe et ne ferme d'ailleurs pas la porte à la Ligue 1. « Je trouve que ce serait un beau défi. Je ne parle pas français, mais si je dois pratiquer ma nouvelle profession dans cette langue, j’apprendrai ! J’ai eu la possibilité de jouer à Lyon, Nantes ou Monaco comme joueur. À chaque fois, c’était beau. Il y a de grands stades, comme le Vélodrome ou le Parc des Princes. Avoir l’opportunité d’entraîner une équipe dans une de ces enceintes, ce serait fantastique. Il faut se préparer, bien faire les choses et attendre que quelqu’un me repère », a glissé le jeune coach.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

… Ainsi qu'en coach assistant du Real Madrid en 2013

Hernan Crespo a aussi révélé être passé tout proche de suivre Carlo Ancelotti à son départ du PSG pour rejoindre le Real Madrid en 2013, à l'arrêt de sa carrière : « J’ai donné un coup de main extérieur à Carlo au PSG, on s’était mis d’accord pour qu’il m’intègre ensuite à son staff au Real Madrid. Le truc, c’est que quand il est arrivé là-bas, Florentino Pérez lui a dit : "à ce poste où tu veux mettre Crespo, je veux mettre Zidane". Il ne s’est pas trop trompé !», a-t-il confessé, sans amertume.