FC Nantes - RC Lens (1-1) : Pierre Ménès fixe un cap infranchissable pour Domenech
Raymond Domenech (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PLAFOND DE VERRE

FC Nantes - RC Lens (1-1) : Pierre Ménès fixe un cap infranchissable pour Domenech

Le point contre le RC Lens dimanche à la Beaujoire (1-1) a mis en lumière un manque criant du FC Nantes aux yeux de Pierre Ménès.

Le FC Nantes à la sauce Raymond Domenech ne perd plus. Après trois matches sous sa houlette, les Canaris ont pris trois points. Le dernier est tombé dans leur escarcelle hier à la Beaujoire devant le RC Lens (1-1). Certains maillons forts du vestiaire ne se satisfont pas de ce résultat, d’autant que le FC Nantes reste sur onze matches sans la moindre victoire.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Lafont enrage devant le manque de tranchant des attaquants

« Vu la physionomie du match, c'est quand même décevant de ne pas terminer le match avec les trois points, a expliqué Alban Lafont au coup de sifflet final. On a mené pendant quasiment 60 minutes, c'est rageant. J'en ai marre de prendre des buts. Quand on est gardien de but, on n'aime pas ça. On savait que Lens avait beaucoup de qualité sur les coups de pied arrêtés, on a mis l'accent dessus. Malheureusement, on prend un but que l'on aurait pu éviter. Et puis défensivement, on est beaucoup mieux, mais on se crée moins d’occasions de but. On doit être plus dangereux dans les 16 m adverses. Il faut qu’on mette un peu plus de folie, de prise de décision dans notre jeu. »

 

« On sent l’équipe investie mais toujours aussi peu talentueuse »

Pierre Ménès comprend cette frustration mais ne semble guère optimiste sur les chances du FC Nantes d’émerger bien plus haut cette saison. « À la Beaujoire, les Canaris de Domenech ont concédé - ou obtenu, au choix - face à Lens leur troisième match nul consécutif, a-t-il sobrement analysé sur son blog. Les Nantais ont longtemps mené au score sur un penalty de Louza après que Kakuta a raté le sien trois minutes plus tôt. Mais le petit meneur lensois s’est rattrapé en fin de match en profitant de la mauvaise appréciation de Pallois sur un ballon aérien pour égaliser sur la première frappe cadrée des Sang et Or. Ce sont de petits pas pour le FCN, on sent l’équipe investie mais elle est toujours aussi peu talentueuse. »