FC Nantes : René Girard a payé son passé bordelais au prix fort

true

Battu lundi par le RC Lens en clôture de la 27e journée de Ligue 2 (0-2), l’entraîneur du Paris FC René Girard est revenu sur son échec sur le banc du FC Nantes en 2016.

Le Paris FC est la première victime du nouveau RC Lens (0-2). Avec Franck Haise à leur tête, les Sang et Or sont venus s’imposer lundi à Charléty devant l’équipe drivée par René Girard. L’ancien coach du MHSC champion de France en 2012 a reconnu sans rechigner la supériorité de ses adversaires. 

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Ce genre de défaite à plate couture pourrait lui rappeler ses antécédents au FC Nantes. Passé sur le banc des Canaris entre juin et décembre 2016, Girard n’avait pas brillé sur les bords de l’Erdre. L’intéressé avait pourtant des circonstances atténuantes.

« J’avais un handicap et je ne le savais pas »

« C’est un échec, je le reconnais, admet-il là aussi sans fard dans L’Équipe. J’avais un handicap et je ne le savais pas, c’était que j’avais été bordelais avant d’être nantais. Et franchement, je n’ai pas mesuré avec qui j’allais travailler. Je n’en dirai pas plus. Cela n’explique pas les mauvais résultats mais le malaise fut rapide. Mais j’ai été le premier à dire, le soir où on en a pris six contre Lyon, qu’il fallait arrêter là. » La déculotte en question eut lieu le 30 novembre 2016 (0-6).

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013