FC Nantes – Stade Rennais (0-1) : Olivier Létang monte au front pour ses supporters blessés !

Stade Rennais : un ancien de l'AS Monaco sur le point d'intégrer le club ?

Revenu sur les incidents en marge du derby FC Nantes – Stade Rennais (0-1), Olivier Létang a pris la défense des supporters de son équipe.

En marge de la conférence de presse consacrée à la présentation officielle de Souleyman Doumbia (ex-Grasshoppers Zurich), Olivier Létang a tenu à apporter son soutien aux supporters du Stade Rennais, malmenés par la police lors du dernier derby remporté à Nantes dimanche (0-1).

Olivier Létang déplore les blessés

S’il refuse d’accabler des forces de l’ordre déjà très sollicitées par l’actualité des gilets jaunes, le président délégué breton est quand même très remonté : « Aujourd’hui, je déplore que certains de nos supporters qui se faisaient une joie d’assister à ce match à la Beaujoire aient été blessés. On ne peut pas se satisfaire de ça », a d’abord pesté Létang, dans des propos rapportés par Ouest-France.

« Pas une horde de barbares en déplacements »

S’il botte en touche concernant d’éventuelles poursuites juridiques (« Je n’ai pas suffisamment d’informations, le dossier est suivi par le directeur de l’organisation et de la sécurité qui était avec eux »), l’ancien dirigeant du PSG assure que ses supporters ne sont pas violents : « On ne peut pas considérer que les supporters du Stade Rennais sont une horde de barbares quand ils se déplacent (…) Est-ce que les forces de l’ordre ont fait du zèle à Nantes ? Manifestement, il y a probablement eu un peu de nervosité. Parce que ce ne sont pas nos supporters qui ont créé un incident. Ils étaient dans les bus. On leur avait imposé un parcours. Ils ont respecté ce parcours. Ils sont arrivés sur un parking, ils étaient simplement entre eux, ils voulaient accéder à la tribune. Je n’ai eu aucune autre information allant à l’encontre d’un comportement irréprochable de nos supporters mais je ne veux absolument pas tirer sur quiconque ».

Arnaud Carond