par Bastien Aubert

FC Nantes : un Canari défend Alban Lafont et plaide coupable à Brest

Alban Lafont a commis une bévue qui a permis au Stade Brestois de revenir à la marque samedi (1-1).

Denis Appiah a tenu à prendre la défense de son jeune gardien. 

Le FC Nantes est reparti avec un bilan mitigé de Brest (1-1). Samedi, les Canaris ont maîtrisé les débats pendant la première période avant de tirer la langue après la pause. Malgré l’égalisation d’Irvin Cardona, ils auraient même pu arracher un succès si Kalifa Coulibaly n’avait pas trouvé l’excellent Gautier Larsonneur sur sa route.

Christian Gourcuff s’est déjà félicité d’avoir stoppé la série de quatre défaites de rang, en rappelant que le but brestois venait d’une erreur d’Alban Lafont, sans le nommer. « Le but, ce n’est pas un problème collectif, c’est un problème individuel, a lâché le coach du FC Nantes en devant la presse. Le match bascule là-dessus et sur les occasions assez nettes qu’on n’arrive pas à concrétiser. »

Denis Appiah n’a pas voulu accabler son jeune gardien et plaide coupable, lui qui n’est pas exempt de tout reproche en amont du but. « Si Cardona ne me passe pas de cette manière, il ne peut pas aller frapper. C'est une faillite collective, assure le défenseur du FC Nantes dans L’Équipe. Je ne sais pas s'il fait exprès parce qu'il la prend du gauche alors qu'il n'a pas de pied gauche ! » Toujours est-il qu’il a trompé Lafont.

Bastien Aubert