Thomas Tuchel est libreCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MELTING-CLUBS

Fonseca a un gros problème au LOSC, petit scandale à Lens, Tuchel et un départ à Nice ?

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

OGC Nice : Tuchel et un départ en janvier ?

Si Didier Digard va prolonger son intérim à Reims après ses débuts en fanfare contre le MHSC mercredi (6-1), l’actuel coach de l’OGC Nice n’est pas forcément voué à prolonger le plaisir. Selon L’Équipe, le profil du futur titulaire du poste a été évoqué lors d’une réunion du conseil d’Ineos qui s’est tenue jeudi matin, à Monaco. Il devrait s’agir d’un entraîneur jeune, doté d’une bonne image mais aussi bilingue, rompu aux joutes médiatiques et de renommée internationale. Ce portrait-robot renvoie de facto à Thomas Tuchel, libre depuis le 7 septembre et son départ de Chelsea. Mais aussi à Domenico Tedesco (37 ans). « Ineos pourrait enclencher les premières prises de contacts, et même rendez-vous, dès le début de la semaine prochaine », explique le quotidien sportif. Ce dernier assure que Lucas Da Cunha va quitter le Gym pour rallier Côme en Serie B. Le Français de 21 ans va s’engager ce lundi pour trois ans et demi et devrait rapporter environ 400 000€ aux Aiglons.

Stade de Reims : Still dévoile le secret de sa méthode gagnante

Revigoré depuis l’arrivée de Will Still à la tête de l’équipe première, le Stade de Reims va tenter de confirmer son épatant redressement à Delaune contre l’OGC Nice (15h). En attendant, le technicien belge a livré les secrets de sa méthode gagnante. « On essaie de faire comprendre certaines choses aux joueurs sans les leur dire directement. Ainsi, on met de la compétition dans chaque situation, chaque jeu, puis on établit un classement à la fin. Cela leur permet de travailler les détails en profondeur, sans forcément y penser », a-t-il révélé en conférence de presse.

AC Ajaccio : les Corses affaiblis à Monaco

C’est une équipe ajaccienne toujours amoindrie qui se rend en Principauté. Entré en fin de match face à Reims (0-1), mais en pointe, pour l’économiser, Youcef Belaïli devrait encore débuter sur le banc pour être préservé. « Il a eu un Covid, il en est sorti et a joué mercredi mais, le lendemain, il avait un gros mal de gorge et de la toux », a expliqué Olivier Pantaloni en conférence de presse. L’entraîneur a été « rassuré » par l’IRM passée cette semaine par son capitaine Mathieu Coutadeur, blessé à un mollet. Mais le milieu sera encore indisponible « au minimum quinze jours, trois semaines. »

Montpellier : Pitau joue la carte zen avant Nantes

Hors sujet à Nice mercredi (1-6), Montpellier doit vite remettre la marche avant. Après deux revers, le MHSC n’a que trois points de marge sur la zone rouge. « Notre chance est que l’on peut rejouer rapidement, a dédramatisé Romain Pitau en conférence de presse. C’est un match important qui conditionnera la suite mais qui ne va pas nous condamner. Nous devons le prendre sereinement. » Le coach nommé fin octobre a joué sur l’orgueil pour relancer ses troupes. « On aura l’occasion de le prouver contre Nantes », espère-t-il.

RC Strasbourg : 3 joueurs blessés face à l’OL

Après avoir accroché le RC Lens à la Meinau mercredi (2-2), le RC Strasbourg est allé s’imposer contre l’OL hier (2-1). « C’est une belle semaine au niveau comptable, pouvait se réjouir Mathieu Le Scornet, le coach intérimaire et ex-adjoint de Stéphan, déjà présent sur le banc lors du succès au SCO. On a encore eu des faits contraires avec trois blessures – celles de Liénard, remplacé par le jeune formé au club Franci Bouebari (19 ans) pour sa première en L1 (18e), de Jean-Ricner Bellegarde, relayé par Ibrahima Sissoko (31e), et de Gerzino Nyamsi, suppléé par Maxime Le Marchand (à la pause) – et on a su faire face sans rechigner. On a su résister aux vagues lyonnaises et dans l’animation offensive, on a su ressortir le ballon proprement chaque fois qu’on le pouvait. Avoir marqué quatre buts en deux rencontres est une grande satisfaction, comme le comportement des jeunes, surtout au niveau de l’état d’esprit, excellent. » Quant au fait de savoir s’il voulait voir son intérim durer, ce qui n’est pas exclu de la réflexion des dirigeants, il a évacué : « La question n’est pas d’actualité… »

AJ Auxerre : Auxerre crie au scandale à Lens, Ménès valide

Vainqueur de l’AJ Auxerre aux forceps hier à Bollaert (1-0), le RC Lens a livré dans le jeu l’une de ses prestations les plus tristes de l’exercice, avec un manque d’initiatives et d’inspiration. Après un poteau de Loïs Openda à la suite d’un corner prolongé par Florian Sotoca en première période (32e), c’est un autre coup de pied arrêté qui a finalement débloqué la rencontre, quand Massadio Haïdara, déséquilibré dans la surface par Birama Touré, selon Willy Delajod, a offert la balle du succès à un grand Przemyslaw Frankowski. De quoi agacer fortement Christophe Pelissier : « Je suis frustré. Si c’est dans l’autre sens, il ne siffle pas. Mais là, avec l’ambiance de Bollaert, la pression à la mi-temps… » Pierre Ménès, dans sa chronique, a donné raison au coach de l’AJ, estimant que le penalty était d’une « grande sévérité. »

LOSC : Fonseca a du mal à conclure

Malgré son jeu élaboré, le LOSC n’occupe pas le haut du classement. Son manque d’efficacité l’empêche en effet de convertir sa domination et ses occasions. « Cela génère une certaine frustration, a admis Benjamin André hier en conférence de presse. On en discute beaucoup entre nous, parce que par rapport à ce que l’on produit et aux points que l’on peut avoir laissés de côté, on peut estimer que l’on serait un peu plus haut au classement. Pour autant, on n’est pas décrochés (7e). Mais l’efficacité, c’est important. Je pense très sincèrement qu’on a plus de chances de prendre des points avec la manière dont on joue. Il faut être plus tranchants. »

RC Lens : le message sympa de Thomasson à Strasbourg

Passé cette semaine du RC Strasbourg au RC Lens, moyennant environ 5 millions d’euros, Adrien Thomasson a fait ses débuts sous le maillot artésien hier contre l’AJ Auxerre (1-0) et a eu des mots doux à l’égard de son ancien club, qui lutte pour le maintien. « Même si j’étais très bien a Strasbourg, pour ma progression, Lens c’est une étape supplémentaire! J’ai réussi à convaincre le Racing de me laisser partir. C’était pas simple, je les en remercie et je leur souhaite de tout cœur de se maintenir », a-t-il déclaré au micro de Prime Vidéo.

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.