Girondins de Bordeaux : Frédéric Guilbert explique ses larmes sur le banc

Il y a quelques jours, lors du large revers à domicile contre Caen (1-4), Frédéric Guilbert avait dû céder sa place dès la première période.

Le jeune défenseur des Girondins de Bordeaux, qui n’a pas caché sa déception à ce moment-là, est revenu sur sa sortie dans les colonnes de Sud Ouest. « C’était beaucoup d’émotions, de frustration. Je n’ai pas pleuré, ou quelques larmes d’énervement. J’avais préparé ce match avec l’envie d’y mettre beaucoup d’ingrédients, sortir après vingt minutes, ça fait mal, ça a touché mon ego […] Ma réaction a peut-être été… (il cherche le mot) trop, et pas appréciée mais j’ai envie de me battre pour les Girondins. »