Girondins – OM (0-0) : Larguet et Gasset s'en contentent, Ménès crie à la purge et dénonce un tacle odieux de Benedetto
Dario BenedettoCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTIONS EN SERIE

Girondins – OM (0-0) : Larguet et Gasset s'en contentent, Ménès crie à la purge et dénonce un tacle odieux de Benedetto

Si Nasser Larguet et Jean-Louis Gasset se contentent « à l'expérience » du nul entre les Girondins et l'OM (0-0), Pierre Ménès est davantage contrarié par la tournure de la rencontre.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le classement des buteurs de la saison 2020-2021

Forcément, le match entre les Girondins de Bordeaux et l'OM, affiche de la 25e journée de Ligue 1, a donné lieu à plusieurs lectures au coup de sifflet final. Réduit à neuf, sur un terrain où il est maudit depuis 1977, Marseille se contente nettement de ce point glané au bout d'un triste match. « J'étais convaincu de la solidarité de mes joueurs et c'était peut-être un mal pour un bien, pour montrer que, si on n'a pas gagné ces trois points, on a gagné une équipe. J'ai vu une équipe valeureuse et solidaire », a noté Nasser Larguet.

Le coach intérimaire de l'OM n'a pas manqué de tresser les louanges de son équipe même s'il regrette les deux exclusions : « C'est le sentiment du devoir accompli par mes joueurs. L'équipe a montré qu'elle avait de l'expérience au niveau défensif, on va s'appuyer dessus. On peut être hermétique à neuf contre onze (...) L'action de Dario (Benedetto) est répréhensible. J'ai dit avant le match qu'il était dans le dur. Il a eu cette réaction qu'il ne doit pas avoir. En revanche, je trouve très dur le carton rouge de Balerdi, qui est au duel avec le joueur (Oudin). »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Gasset : « On avance doucement »

Du côté de Jean-Louis Gasset, le discours était à peine plus négatif même si le coach bordelais a regretté le manque d'allant offensif de son équipe : « On avait l'impression qu'on ne pourrait pas marquer de but. Quand vous jouez contre un bloc de huit joueurs plus le gardien, il faut être rapide dans la transmission et passer par les côtés. Ce n'est pas le fort de notre équipe, car il n'y a pas eu beaucoup de centres, sauf celui d'Oudin pour Hwang. Le reste du temps, on n'a pas su dédoubler. On est dans le dur mais on a pris un point. On avance doucement ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

Pierre Ménès dénonce le « tacle odieux » de Benedetto

Sur son blog, Pierre Ménès a, en revanche, sorti la scie : « On ne va pas en faire des tonnes sur le classique Bordeaux-Marseille qui a été une épouvantable purge, notamment en première période. Il ne s’est rien passé entre une équipe olympienne amoindrie et qui ne voulait pas prendre de buts et une formation girondine qui semblait plus concernée par son record d’invincibilité que par l’envie de gagner ».

Estimant que le « tacle odieux » de Dario Benedetto méritait une « longue suspension », le consultant du CFC s'est surtout étonné de l'acceptation bordelaise de partager les points : « Seulement, j’ai l’impression que personne n’a prévenu les Bordelais qu’ils étaient deux de plus. Les joueurs de Gasset ont donc continué à jouer sans prise de risque et sans allant. Un match désespérant mais qui finalement, donne un petit sourire aux Marseillais, qui doivent trouver dans les circonstances actuelles et avec une équipe affaiblie au coup d’envoi des motifs d’espérer pour les semaines à venir… »