Girondins : pourquoi Thierry Henry a dit non à Bordeaux et va dire oui à Monaco

Dans les petits papiers des Girondins de Bordeaux en remplacement de Gustavo Poyet, Thierry Henry a refusé le poste et se rapprocherait de l’AS Monaco.

La rumeur disait vrai : Thierry Henry serait de plus en plus proche de remplacer Leonardo Jardim sur le banc de l’AS Monaco. Ce mercredi, L’Équipe confirme cette tendance en précisant que le champion du monde 98 est bel et bien le favori des dirigeants princiers, plus convaincants que leurs homologues bordelais à bien des égards.

« Les Monégasques présentent des garanties sportives et financières plus solides que les Bordelais, le mauvais mercato estival peut être corrigé en janvier et Henry évolue en terrain connu, explique ainsi le quotidien sportif. Le salaire sera excellent, il y aura de l’argent pour recruter, et il se dit qu’Henry, qui pourrait débarquer dès aujourd’hui en Principauté pour discuter, était d’emblée très tenté. »

Au niveau du timing, les dirigeants de l’AS Monaco ne sont pas excessivement pressés car Leonardo Jardim assurera la séance aujourd’hui et ils prévoient d’annoncer le nom du nouvel entraîneur dimanche ou lundi.

JP