Girondins, RC Lens, Stade Rennais : Chantôme sait ce qui a plombé sa carrière

true

Pas assez impliqué dans le travail quotidien, Clément Chantôme est passé à côté d’une plus grosse carrière. Le milieu de terrain ne regrette rien.

Pas assez impliqué dans le travail quotidien, Clément Chantôme est passé à côté d’une plus grosse carrière. Le milieu de terrain ne regrette rien.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Formé au Paris Saint-Germain et promis à l’équipe de France quand il était jeune, Clément Chantôme est passé à côté de sa carrière. C’est en tout cas le sentiment de beaucoup d’observateurs face à la courbe de carrière descendante du milieu de terrain de 32 ans depuis son départ de la Capitale. Passé par Bordeaux, Rennes et Lens, Chantôme évolue aujourd’hui à l’AS Poissy en National 2.

« Si j’avais plus travaillé… »

Il faut dire que Clément Chantôme paie aujourd’hui une fragilité physique qui l’a rendu inapte au plus haut niveau : « Je suis content de ma carrière, je ne vis pas dans le passé, avec des regrets. C’est clair qu’à un moment donné, si j’avais plus travaillé, je pense que j’aurais été moins blessé, et j’aurais pu viser un peu plus haut. Après, je dis ça, je ne me suis pas donné toutes les chances. Aujourd’hui, c’est devenu tellement dur le foot, il y a tellement de concurrence, de monde, tu es obligé de travailler en dehors pour être régulier, c’est ce qui fait la différence », a-t-il glissé dans le Podcast « Banquette », retranscrit par « Girondins4ever ».

Désormais contraint à se tourner sur l’après-carrière, Clément Chantôme ne se voit pas s’asseoir sur un banc quand il aura définitivement raccroché les crampons : « Entraineur, je ne pense pas. Tu es plus stressé que quand tu joues, ce n’est pas pour moi. Peut-être dans le football, pourquoi pas recruteur. J’aime bien regarder les matches, j’ai l’œil pour repérer les bons joueurs, donc pourquoi pas là-dedans ».