Justin Kluivert
Justin KluivertCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MELTING-CLUBS

Kluivert (Nice) évoque ses échecs, Bordeaux a tenté un Conceição, Rybolovlev en sursis, Naples sur un Clermontois

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Top 10 : les joueurs les plus fidèles en Ligue 1

Bodmer réhabilite la L1 par rapport à la Liga ou la Série A

Consultant pour Prime Vidéo, Mathieu Bodmer a donné son avis sur le niveau général de la Ligue 1 dans une interview à Footballogue... L'occasion pour lui de défendre le championnat français des critiques extérieures :

« C’est un championnat de très haut niveau. Bien sûr la Premier League reste devant au niveau médiatique, des stars, de l’ambiance des stades. Je ne suis pas sûr qu’actuellement la Ligue 1 soit derrière la Liga ou la Serie A. Nos performances en Coupe d’Europe sont un bon révélateur. Pendant longtemps, on s’est plaint de nos résultats mais cette année ils sont plutôt bons. Personnellement, je prends plus de plaisir à regarder un PSG – Rennes ou un Lens – Montpellier que beaucoup de matchs de Liga ou d’autres championnats ».

OGC Nice : Galtier, son père, ses échecs … Justin Kluivert se lâche

Dans les colonnes du dernier numéro de Onze Mondial, en kiosques ce jeudi dans le shop, Justin Kluivert s'st confessé comme rarement. Morceaux choisis.

Sur Christophe Galtier

« Il a prouvé qu’il était vraiment l’un des meilleurs ici. Ce qui le rend spécial, c’est ce qu’il dégage en tant que personne. C’est un très bon coach, mais on voit d’abord la personne avant l’entraîneur, et c’est une très bonne personne. C’est quelqu’un d’honnête, de très direct et c’est très important pour un entraîneur. Tactiquement, je le trouve également très bon, c’est un vrai leader ».

Sur l'héritage de son père

« Dans ma situation, je voulais réussir parce que plus petit, on se demandait toujours à propos de moi : « Est-il aussi bon que son père ? ». Souvent, on disait que j’étais à l’Ajax parce que mon père avait arrangé la chose. C’était ça ma motivation. Je leur répondais : “Viens voir le match”, et après je marquais deux ou trois fois pour faire mentir ces gens-là. Ils voyaient que j’étais vraiment bon et que je ne jouais pas parce que j’étais le fils de quelqu’un. Je voulais vraiment prouver que ce n’était pas grâce à mon père, mais grâce à mon travail que j’étais là. La comparaison avec mon père était ma plus grande motivation ».

Sur ses échecs à Rome et Leipzig

« Je pense qu’une qualité importante à avoir, c’est de croire en soi et je crois en moi. Lorsque je ne jouais pas à Rome, je croyais toujours que j’étais meilleur que celui qui était sur le terrain à ma place. Ce n’est pas de l’arrogance, c’est juste une manière de se pousser à faire plus. Tu peux être meilleur que lui, mais tu dois respecter les choix du coach. Toi, tout ce que tu peux faire, c’est travailler plus et lorsque tu as l’opportunité, montrer le meilleur de toi-même. Je n’ai pas passé beaucoup de temps à Leipzig, mais j’ai beaucoup aimé mon passage là-bas, j’ai énormément appris ».

OGC Nice : Gouiri pourrait rester cet été

Dans son édition du jour, Nice Matin fait le point sur la situation d'Amine Gouiri (OGC Nice, 22 ans). Si l'ancien Lyonnais est suivi par le Milan AC ou encore le Borussia Dortmund, il n'est pas dit que l'attaquant ne quitte le Gym cet été. Sous contrat jusqu'en juin 2025 et de plus en plus proche de l'équipe de France A, Gouiri ne s'interdit pas une troisième saison sur la Côte d'Azur.

AS Monaco : Rybolovlev pas encore inquiété mais...

Pas spécialement proche de Vladimir Poutine, Dimitri Rybolovlev n'est pas encore inquiété dans son poste de président de l'AS Monaco malgré les sanctions prises par l'Union Européenne contre la Russie dans le conflit ukrainien.

Cependant, si l'on en croit L'Equipe, il se pourrait que le milliardaire russe, actionnaire majoritaire de l'ASM (66,6%), voit l'étau se resserrer. C'est en tout cas ce qu'a affirmé une source proche de l'exécutif au quotidien sportif : « Il n'y a donc pas, aujourd'hui, une obligation d'écarter Dimitri Rybolovlev de la gestion de l'AS Monaco et de son actionnariat, mais les choses peuvent évoluer si l'éventail des sanctions à l'encontre des oligarques russes devient plus large ».

Dimitri Rybolovlev ne figure pas dans la liste des 26 oligarques visés par Tracfin actuellement mais la liste initiale pourrait s'allonger comme l'a fait savoir le ministre de l'Economie française Bruno Le Maire.

Girondins : l'ex-sélectionneur du Cameroun approché avant Guion ?

Si les Girondins de Bordeaux ont finalement jeté leur dévolu sur David Guion pour remplacer Vladimir Petkovic, Admar Lopes avait également d'autres idées en tête. Selon Africafootunited, le club aquitain avait notamment approché le portugais Antonio Conceição, alors sélectionneur du Cameroun. Focalisé sur les Lions indomptables et la course à la Coupe du Monde, Conceição avait décliné cette approche... Avant de se faire virer de son poste quelques jours plus tard et d'être remplacé par Rigobert Song.

Un Clermontois dans le viseur de Naples

En quête d'un remplaçant en cas de départ de Kalidou Koulibaly, Naples pourrait bien trouver son bonheur en Ligue 1. En effet, la Gazzetta dello Sport évoque un intérêt prononcé du club transalpin pour le défenseur de Clermont et ancien du Stade Rennais, Cédric Hountondji (28 ans). Le média transalpin parle d'une offre possible à 2 M€ pour le stoppeur auvergnat. Le Torino serait aussi sur les rangs.

Le Melting-clubs du 3 mars

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.