par julien.demets

L1-L2 : le déficit se creuse

Ce matin, L'Equipe se penche sur la situation financière des clubs professionnels français, et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'inquiétude grandit.

Ce matin, L'Equipe se penche sur la situation financière des clubs professionnels français, et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'inquiétude grandit. En effet, selon le quotidien sportif, les pertes enregistrées au 30 juin 2012 sont plus importantes que l'an passé à la même date, à savoir 140 M€ contre 64 M€ en 2011. En L1, le déficit cumulé des clubs est passé de 46 M€ à 103 M€, tandis qu'en L2 il oscille de 18 M€ à 37 M€ en une année.

Voilà qui explique la passivité de nombreuses équipes lors du mercato. Le solde global des transferts est d'ailleurs positif et en hausse par rapport à l'été précédent (210 M € contre 181 M€) mais cela ne suffit pas à équilibrer les comptes. En cause, l'augmentation de la masse salariale, en L1 (850 M€ contre 777 M€) comme en L2 (193 M€ contre 156 M€ l'an dernier).

Et la situation ne devrait pas s'améliorer dans les années qui viennent puisque les droits TV pour la période 2012-2016 vont baisser de 61 M€ (607 M€ contre 668 M€ sur la période écoulée). La seule bonne nouvelle, c'est que le niveau d'endettement des clubs français est très inférieure à celui de la plupart de leurs voisins européens. Il y a encore une (petite) marge...

Pour résumer

Selon L'Equipe, la déficit des clubs professionnels français s'est creusé depuis l'été dernier, passant de 64 M€ à 140 M€. Inquiétant !

julien.demets
Rédacteur
julien.demets