Ligue 1 : la LFP prend acte… mais ne cédera pas sur les 20 clubs selon Ménès !

true

La LFP n’a pas mis longtemps à communiquer suite à la décision du Conseil d’Etat sur la fin de saison prononcée il y a quelques semaines.

Sans surprise, la décision du Conseil d’Etat rendue publique ce mardi après-midi entraîne quelques secousses dans le football français. Pas du côté de l’OL, puisque l’instance a entériné le classement final du championnat. Mais sur la question des relégations où le Conseil d’Etat a demandé à la LFP de réexaminer les cas de Toulouse et Amiens.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

La Ligue, bien évidemment, a rapidement pris acte de cette décision via un communiqué. En assurant au passage que la question des relégations serait remise sur le tapis d’ici au 30 juin. Sauf que selon Pierre Ménès, qui a révélé l’information sur son compte Twitter, l’issue serait déjà connue. « Selon mes informations malgré la demande du conseil d’état la L1 devrait rester à 20 clubs », a tweeté la grande voix du CFC qui cite « deux membres de la FFF ».

 

Le communiqué de la LFP :

La LFP a pris connaissance de l’ordonnance du juge des référés du Conseil d’Etat rendue ce jour.

Le Conseil d’Etat a validé la légalité de la décision du 30 avril 2020 sur l’arrêt immédiat des championnats.

Le Conseil d’Etat a également validé les modalités de classement du championnat de Ligue 1.

La LFP se réjouit de ces deux décisions qui permettent de se tourner vers la saison suivante. La décision de l’arrêt des championnats du 30 avril dernier prise dans le sens de l’intérêt général du football professionnel était la seule décision possible.

La Ligue prend note par ailleurs de la demande du Conseil d’Etat de réexaminer en lien avec la FFF la question du format de la Ligue 1 pour la saison 2020-2021 d’ici au 30 juin 2020.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014