Ligue 1 : la LFP prête à sortir le grand jeu pour la survie des clubs ?

true

Selon L’Equipe, l’assemblée générale de la Ligue a voté le projet de prêt garanti par l’État que souhaitait contracter l’instance.

C’est une bonne nouvelle pour les clubs de L1 en ces temps difficiles : le LFP a, selon L’Equipe, décidé de souscrire le prêt garanti par l’Etat. Celui-ci va servir à combler le manque à gagner lié à l’arrêt des versements de Canal+ et beIN Sports, diffuseurs du Championnat. « Le montant s’élève, selon nos informations, à 224,5 millions d’euros. Cette somme doit combler le manque à gagner des droits télé que les diffuseurs (Canal + et beIN Sports) ont décidé de ne pas verser en raison de l’arrêt de la saison à la 28e journée en L1 et en L2 », révèle le quotidien sportif.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Via la Banque populaire d’investissement (BPI), le prêt est garanti à hauteur de 90 % par l’État. Ajouté aux 47,6 M€ réglés par les deux chaînes, qui correspondent aux matches joués avant l’interruption des Championnats le 13 mars dernier, la Ligue arriverait ainsi à dégager 272,1 M€, « soit environ ce que les clubs auraient dû percevoir d’ici la fin de saison en revenus télévisés », estime L’Equipe.