Ligue 1, Ligue 2 : Aulas dément son clash avec Eyraud, un autre président menace la LFP !

true

L’ambiance est toujours plus tendue au Conseil d’administration de la LFP. Alors que Aulas et Eyraud s’écharpent, Sadran défend aussi son pré carré.

En ce moment, c’est un peu les Feux de l’amour au Conseil d’administration de la LFP. Il faut dire que les dirigeants de clubs doivent désormais s’entendre sur les modalités d’arrêts de la saison suite au coronavirus et désigner les clubs européens et relégués. Forcément, chaque débat est sujet à des échanges houleux.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

JMA assure ne pas avoir insulté Eyraud (et vice-versa)

Ce matin, « L’Equipe » faisait état d’une nouvelle prise de bec entre Jean-Michel Aulas (OL) – qui fait tout pour que le championnat ne soit entériné à la 28e journée et boute son club des places européennes – et Jacques-Henri Eyraud (OM). Une prise de bec qui aurait même viré à l’échange d’insultes. Sur Twitter, son réseau social préféré, JMA s’est défendu : « Non à ce que vous dites, il n’y a pas eu d’insultes. Le ton est monté car Jacques-Henri Eyraud prétendait que je monopolisais la parole dans un conseil où j’étais invité ».

Olivier Sadran prêt à tout pour sauver le Téfécé…

En attendant, si la LFP peine à entériner sa décision concernant le classement final, ce n’est pas seulement parce que Jean-Michel Aulas est prêt à amener le conflit sur le terrain du juridique si l’OL n’était pas européen. En effet, bien que son club soit dernier du classement avec 14 points de retard sur le 18e, Olivier Sadran (Toulouse FC) a promis qu’il ne se laisserait pas faire non plus en cas de relégation. Par le biais d’une lettre envoyée à la LFP et à la FFF, relayée par le site « Lesviolets.com », Sadran a menacé : « Je souhaite dès lors insister ici fortement sur ma position : toute décision de relégation fondée sur le classement provisoire au terme de la 27ème ou de la 28ème journée qui serait prononcée à l’encontre du TFC serait injuste, inéquitable et infondée en droit ».