Ligue 1, Ligue 2 – Coronavirus : la LFP a une solution pour sauver les clubs de la faillite

true

Pour ne pas que certains clubs de L1 et L2 se retrouvent en faillite, la LFP envisage d’avoir recours à des financiers privés.

Canal+ ayant gelé ses paiements de droits TV du 5 avril (110 M€), beIN Sports s’apprêtant à faire de même, la LFP a bien conscience de la situation précaire dans laquelle se trouve les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Dans son édition du jour, « Le Parisien / Aujourd’hui en France » revient sur la situation anxiogène du foot français face à la crise sanitaire du coronavirus.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

L’argent de Mediapro utilisé par anticipation

« Aux 300 à 400 millions d’euros de pertes dues directement au Covid-19, 400 autres pourraient s’ajouter en non-cessions de footballeurs. Certains dirigeants de club le confient en privé : à ce stade, ils n’excluent pas un dépôt de bilan quand la saison s’achèvera », écrit le quotidien francilien, qui assure que, du côté de la Ligue, on réfléchit déjà à une solution.

La LFP voudrait en effet se tourner vers des financiers privés pour avancer les montants des droits TV sur la période 2020-2024 avant d’attendre la manne payée par Mediapro (780 millions d’euros par an sur quatre ans) pour rembourser progressivement ce crédit. Si cela plongerait de facto la Ligue 1 et la Ligue 2 dans une récession de quatre ans, cette solution aurait au moins le mérite de répondre à l’urgence de la situation.