Ligue 1, Ligue 2 – Coronavirus : le gouvernement refuse un passe-droit aux sportifs !

true

Si certains clubs espéraient pouvoir reprendre l’entraînement plus tôt et en petit groupe, le ministre de la Santé Olivier Véran a exclu cette option… pour l’instant.

Alors que toute la France est en confinement et attend que le pic de la pandémie de Covid-19 soit passée, certains dirigeants de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont déjà soumis l’idée d’une reprise de l’entraînement progressive, au travers d’une dérogation spéciale avec la bienveillance de l’Etat. Mais qu’en pense le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran ?

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

La question d’un passe-droit pour les sportifs a été lancée au représentant du gouvernement à l’occasion de son passage à l’antenne de « BFM TV ». Pour l’heure, il n’y est pas trop favorable :« Cela ne correspond pas aujourd’hui aux critères fixés. Je comprends les footballeurs et les athlètes mais cela fait partie des sacrifices demandés à la population. Les sacrifices quotidiens demandés aux Français sont énormes et ils sont les mêmes pour tous ».

Malgré tout, quand la question du déconfinement progressif sera envisagé, ce thème sera à nouveau abordé et Olivier Véran est ouvert au dialogue : « Est-il inenvisageable de donner une dérogation aux athlètes ? J’en discuterais avec la ministre des Sports. Nous discutons de tous ces sujets-là en collégialité ».