Ligue 1, Ligue 2 – Coronavirus : Lucas Deaux milite pour un championnat à 22 

true

Milieu de terrain du Nîmes Olympique, Lucas Deaux y va de sa réflexion concernant la manière de régler la saison 2019-20 si elle ne peut se finir.

Confiné à son domicile nîmois comme tous les joueurs de Ligue 1, Lucas Deaux a accordé un long et passionnant entretien à « France Football ». L’occasion pour l’ancien joueur du FC Nantes, de Reims et de Guingamp de parler de tous les sujets d’actualité autour du coronavirus et pas seulement de football.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Objectif : « qu’il y ait le moins de personnes lésées »

Le milieu de terrain du Nîmes Olympique a également affiché sa position sur le débat qui agite les dirigeants du foot français actuellement : quelle serait la meilleure solution si le championnat 2019-2020 ne pouvait aller à son terme ? Lucas Deaux n’imagine pas la possibilité d’une saison blanche et milite pour la voie choisie par le football amateur.

« Je suis pour qu’il y ait le moins de personnes lésées. A partir du moment où tu as joué 28 journées, tu en as assez pour comprendre où tu te situes. Nous, on est barragistes, ça veut dire qu’on mérite d’être là. Mais il y a aussi ceux qui font des efforts dans les divisions du dessous. Donc, moi, je maintiendrais les deux derniers et j’ajouterais les deux qui montent. On passerait à 22 en 2020-21 et, ensuite, tu t’adaptes avec quatre descentes », a glissé Lucas Deaux, qui n’affiche en revanche pas de solutions pour désigner les Européens.