Ligue 1, Ligue 2 : Daniel Riolo sous le choc devant la fin de saison prématurée

true

Daniel Riolo a donné son avis concernant la fin de saison annoncée en Ligue 1. Le consultant de RMC Sport est sous le choc.

Édouard Philippe a sifflé la fin de la saison du sport professionnel hier au Palais Bourbon. « Pour donner aux organisateurs d’événements de la visibilité, je veux préciser que les grandes manifestations sportives (…), tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants ne pourront se tenir avant le mois de septembre, a-t-il indiqué lors de son allocution. La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre. »

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Certains présidents de clubs de L1 ont pris acte de cette décision et se sont fait une raison. D’autres comme Jean-Michel Aulas beaucoup moins. Si le patron de l’OL milite plus que jamais pour des play-offs afin de terminer la saison en cours, Daniel Riolo est catastrophé par la décision prise en haut lieu.

« Je suis très abattu »

« La première tendance était à ce que tout soit mis en œuvre pour que ça reprenne. Derrière toutes les discussions il y avait quand même la Ligue qui était en ordre de marche pour que ça reprenne, il y avait l’UEFA qui disait qu’il fallait faire en sorte que cela puisse se faire, il y avait énormément de choses très positives en vue d’une reprise, estime le consultant de RMC Sport dans des propos relayés sur Girondins4Ever. Et on avait dit qu’il n’y aura que l’Etat qui pourra dire oui ou non. L’Etat aujourd’hui a décidé, et donc c’est terminé. Les derniers joués ont donné cette tendance, on sentait que ça pouvait arriver… Je suis abattu, je suis super déçu parce que j’avais envie que tout aille mieux pour tout le monde, que toutes les activités économiques reprennent, sportives, culturelles. Et malheureusement ce n’est pas le cas, je ne sais même pas si ce sera le cas au mois d’août, de septembre… On va vivre avec ça, il va falloir accepter la peur, le risque, tout… C’est un nouveau coup derrière la tête pour moi, je suis très abattu. »