Lancer le diaporama
Ligue 1 : notre équipe-type des flops de la saison 2014/15
+12
LANCER LE DIAPORAMA
par nicolas.breton

Ligue 1 : notre équipe-type des flops de la saison 2014/15

Le dernier chapitre de la saison 2014/15 s'est écrit samedi soir avec la victoire du PSG en finale de la Coupe de France.

Retour en huit équipes-types plus ou moins décalées sur les héros et les parias de ces dix mois de compétition.

Place à l'équipe-type des flops de Ligue 1, positionnée en 4-4-2 classique.

[gallery]

Zacharie Boucher (Toulouse FC)

Le nom d'Ali Ahamada s'imposait au regard des sorties hasardeuses et des erreurs du portier toulousain, qui lui valent aujourd'hui d'être la risée de Pierre Ménès ou de l'humoriste de J+1 Julien Cazarre. Mais Zacharie Boucher a fait encore plus fort : se faire prendre sa place par Ahamada ! Le TFC a vraiment besoin d'un gardien (un prêt d'Areola serait dans les tuyaux)...

Autres nommés au poste de gardien : Ali Ahamada, donc, mais aussi Jesper Hansen (Evian TG), Mamadou Samassa (EA Guingamp) et Johan Carrasso (FC Metz).

Doria (OM)

L'énigme de la saison. Recruté pour 6 millions d'euros du côté de Botafogo, le stoppeur de l'OM n'a pas disputé une seule minute de jeu en championnat, sans qu'on sache si son niveau était en cause où si son entraîneur Marcelo Bielsa lui faisait seulement payer le fait d'être arrivé contre sa volonté. Prêté à Sao Paulo en janvier, il devrait revenir pour la reprise.

Lindsay Rose (OL)

Faute d'avoir pu mettre la main sur l'ancien joueur de Valenciennes l'été dernier, Bordeaux s'était rabattu sur Nicolas Pallois. Pas sûr que les Girondins aient perdu au change. Très peu utilisé durant la phase aller, Rose a profité de la blessure de Milan Bisevac pour se montrer. Mais on retiendra surtout son expulsion contre Saint-Étienne et ses penalties concédés.

Autres nommés au poste d'arrière central : Souleymane Diawara (OGC Nice), Tiago Ilori (Girondins de Bordeaux), Valentin Roberge (Stade de Reims).

François Clerc (ASSE)

Le latéral droit de Saint-Étienne bénéficie de circonstances atténuantes : une blessure a retardé le début de sa saison, avant que plusieurs pépins physiques n'en perturbent le déroulement. Mais le fait est qu'en quinze titularisations, l'ancien international tricolore a souvent paru trop juste. Définitivement largué par son concurrent Kevin Théophile-Catherine.

Lucas Digne (PSG)

Son retour anticipé à l'entraînement courant juillet traduisait la volonté du gaucher de prendre son envol dans la capitale. Patatras, Digne semble avoir perdu sa qualité de centre et met son équipe en danger plus qu'il ne l'aide sur le plan défensif. L'ancien grand espoir du LOSC, recruté pour 15 millions d'euros il y a deux ans, a désormais perdu sa place en équipe de France.

Autre nommé au poste de latéral : Olivier Veigneau (FC Nantes), Fabio Contento et Julien Faubert (Girondins de Bordeaux), Mario Lemina (OM), Chris Mavinga (Stade de Reims), Yassine Jebbour (Montpellier HSC).

Ismaël Diomandé (ASSE)

On ne demande pas la lune au milieu de terrain ivoirien, simple roue de secours aux yeux de son coach Christophe Galtier. Mais même ce rôle modeste a semblé trop grand pour lui. Si le joueur de 22 ans a battu un record cette saison, c'est celui du nombre de cartons en un temps réduit. Quand N'Guémo, au chômage depuis six mois, te passe devant, c'est qu'il y a un problème.

Yohan Cabaye (PSG)

Sa seconde partie de saison fut certes meilleure que la première, ce qui n'était pas bien difficile. Ses blessures récurrentes ne l'ont pas aidé non plus. L'international tricolore, acheté pour 25 M€ en janvier 2014, n'en reste pas moins l'auteur de prestations oscillant entre correct et passable. Thiago Motta et Marco Verratti peuvent dormir sur leurs deux oreilles...

Autres nommés au poste de milieu défensif / relayeur : Rémi Gomis (FC Nantes), Grégory Sertic (Girondins de Bordeaux), Arnold Mvuemba (OL), Alain Traoré (AS Monaco), Jean II Makoun (Stade Rennais).

Florian Thauvin (OM)

Lui ne peut imputer sa saison ratée aux blessures ou au manque de temps de jeu. L'ailier phocéen a bénéficié d'une clémence rare de la part de son entraîneur Marcelo Bielsa, qui l'a maintenu titulaire jusqu'en avril. Thauvin a donc eu tout le temps de faire étalage de ses choix individualistes, de ses initiatives à contretemps et de son mauvais caractère.

Hervin Ongenda (SC Bastia)

Le grand espoir du PSG sur lequel tout le monde s'enflamme mais qui ne percera finalement que dans un club de deuxième division luxembourgeoise, épisode 342. Auteur d'entrées en jeu intéressantes la saison passée dans la capitale, l'ailier de 19 ans devait profiter de son prêt en Corse pour percer. Zéro but et 0 passe décisive plus tard, c'est lui qui s'est troué.

Autres nommés au poste de milieu offensif / ailier : Benjamin Corgnet et Kevin Monnet-Paquet (ASSE), Abdelaziz Barrada (OM), Florent Malouda et Sergueï Krivets (FC Metz), Marvin Martin (LOSC).

On voulait aussi mettre Yoann Gourcuff (un gouffre de 60 M€ en cinq ans pour l'OL) mais on n'a pas pu, il était blessé.

Divock Origi (LOSC)

En août dernier, Origi sortait d'une Coupe du monde épatante et signait pour 15 M€ dans l'un des clubs anglais les plus prestigieux. Aujourd'hui, l'international belge n'est plus qu'un attaquant ratant des buts tout faits sous les sifflets du stade Pierre-Mauroy. Son réveil printanier n'efface pas sa traversée du désert entre septembre et mars (0 but en 17 journées).

Brandao (SC Bastia)

Les dirigeants corses pensaient réaliser un vrai bon coup en recrutant l'infatigable travailleur de l'attaque stéphanoise. Mais dès la deuxième journée, un autre coup, asséné sur le pif du milieu de terrain du PSG Thiago Motta, privait la loutre de Donetsk de six mois de compétition. Au final, Brandao n'a disputé que 9 matches. Un coup pour rien.

Autres nommés pour le poste d'attaquant : Ola Toivonen et Philipp Hosiner (Stade Rennais), Ricky Van Wolfswinkel (ASSE), Serge Gakpe, Fernando Aristeguieta et Ismaël Bangoura (FC Nantes), Ezequiel Lavezzi (PSG), Mohamed Yattara (OL), Nicki Bille Nielsen (Evian TG), Isaac Kiese-Thelin (Girondins de Bordeaux).

Entraîneur : lancés dans le grand bain de la Ligue 1, Claude Makelele (SC Bastia) et Jean-Luc Vasseur (Stade de Reims) ont tous deux été limogés en cours de saison. Mais parce que le premier a tenu moins longtemps et bénéficiait d'une aura bien plus grande, c'est à lui que nous confions les clefs de ce onze des flops.

Lire aussi :L'équipe-type de la saison 2014/15- L'équipe-type des flops- L'équipe-type des révélationsL'équipe-type des bonnes affaires du mercatoL'équipe-type des joueurs africainsL'équipe-type des papysL'équipe-type des polémiquesL'équipe-type des joueurs qui vont quitter la Ligue 1

Albums Photos