par julien.demets

Hamouma, ça n’avance pas

Chacun campe sur ses positions dans le dossier Hamouma.

Saint-Etienne, en pole jusqu’à présent, pourrait se faire souffler le milieu droit caennais.

Et si Romain Hamouma (25 ans) restait finalement à Caen ? Même si l’hypothèse n'est que très peu probable, elle n’est pas totalement à exclure. Car pour l’instant, tous les acteurs campent sur leurs positions. Le Stade Malherbe de Caen réclame 4 millions d’euros pour son milieu offensif droit. Pour le moment, le président Jean-François Fortin ne veut pas transiger d’un iota sur cette somme demandée. Joint au téléphone, le président caennais ne veut confirmer aucune piste, ni aucune offre reçue. Il se contente d’attester des contacts réguliers avec certains clubs de Ligue 1.

Cinq clubs ont manifesté un intérêt pour Hamouma. Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille et Saint-Etienne. Leurs cas sont différents. Bordeaux et Lyon apprécient le profil du Caennais mais n’ont pas les fonds nécessaires pour l’engager de suite. Ils espèrent une temporisation du dossier pour pourquoi pas rafler la mise plus tard. Mais cela paraît toutefois très improbable. L’OM aussi est dans le rouge financièrement. Mais contrairement aux Girondins et aux Lyonnais, les Phocéens sont déjà rentrés en contact avec les représentants du joueur. Hamouma apprécie cet intérêt. Mais les Marseillais n’ont pas la main. Ils sont forcés de contraindre le joueur d’attendre. En espérant également que rien ne se décante avant, à Saint-Etienne ou à Lille.

Le LOSC, seul concurrent de l’ASSE ?

L’AS Saint-Etienne est à ce jour le seul club à avoir fait une offre à Caen. L’offre forézienne (2,7M d’euros) reste assez en deça des exigences normandes. Le club stéphanois ne semble pas enclin, pour le moment, à la réévaluer. "Nous avons soumis une offre précise et on a trouvé un accord avec le joueur avec l’autorisation de Caen. Cet accord est toujours valable. Notre proposition est celle de la semaine dernière et ça ne bouge pas. Il faut respecter les positions des clubs" , a déclaré mardi Christophe Galtier, le coach stéphanois. Du coup, le LOSC pourrait coiffer tout le monde. Les Nordistes ont les moyens, contrairement à tous leurs autres concurrents sur cette affaire. Le problème, c’est qu’Hamouma ne fait pas forcément l’unanimité à Lille, où Rudi Garcia pousse en interne pour sa venue. Les Lillois s’interrogent désormais sur l’intérêt de le recruter avec l’arrivée de Salomon Kalou. Rien n’est figé et le LOSC pourrait passer à l’offensive prochainement. Le joueur, lui, n’exclut aucune piste.

A.F.