LOSC : Benjamin André raconte son confinement

true

Le milieu du LOSC Benjamin André s’est confié sur son quotidien lors du confinement, dans La Voix du Nord.

Confiné chez lui à La Madeleine avec sa famille, Benjamin André, le milieu du LOSC a donné de ses nouvelles dans La Voix des Sports. « Le club fait tout pour nous maintenir en activité, a-t-il expliqué. Petit-déjeuner à 9 heures, entraînement à 11 heures. On m’a livré un tapis de course. Programme strict. Appel du staff avant et après la séance. Une balance aussi, un cadeau de la diététicienne… L’après-midi, je profite de la famille. »

André essaie de se maintenir en forme. « Ce n’est pas le même type d’entraînement. Il y a beaucoup de courses, du gainage, de la musculation. Mais pas de ballon, pas de duels. C’est surtout du maintien en forme. On verra vraiment où on en est quand on retrouvera le terrain. Il faut être discipliné, ne faut pas rester trois jours sur le canapé… Mais on a le matériel. Le tapis ça peut être très intensif, on peut vite se mettre dans le rouge. Après le foot c’est du fractionné. On ne court jamais 45 minutes sans s’arrêter comme on peut le faire là lors des séances cardio. »

 

L’ancien rennais se veut optimiste. Et solidaire du personnel soignant. « Je suis de nature optimiste, je prends toujours le bon côté des choses. Je passe du temps avec mon fils comme je n’ai jamais pu le faire. Pas cinq minutes sans qu’on soit ensemble. Ce sont des moments précieux. Bien sûr les équipiers, la compétition, ça me manque. Mais on n’a pas le droit de se plaindre. Il faut surtout penser aux malades et à ceux qui travaillent comme des fous à l’hôpital. On pense fort à eux. J’espère qu’on va revenir dans la forme qu’on avait avant la coupure. Ce qui me rend optimiste, c’est quand je vois que toute l’équipe est dans la même logique que moi, avec l’envie d’en découdre à nouveau. Je pense qu’on sera prêts. »