LOSC : Christophe Galtier annonce un forfait face à l’OM et prédit un destin doré à Pépé

Ce vendredi, Christophe Galtier a fait face aux médias avant le choc de dimanche soir opposant le LOSC à l’OM au Stade Pierre-Mauroy. Morceaux choisis.

Le point santé

« Rui Fonte est forfait pour le prochain match, ce qui explique pourquoi il ne s’entraînait pas aujourd’hui. Rafael Leão est lui opérationnel pour Marseille ».

Sur le match de Marseille

« On peut être très rapidement en danger face à Marseille. C’est une équipe à fort potentiel offensif, complète, qui se battra pour le titre. On est outsiders mais on jouera sans retenue, sans appréhension. Le stade sera plein et l’objectif est de gagner. Cela passera par une certaine exigence dans le jeu. »

Quel défenseur central face à l’OM

« Je suis en pleine réflexion sur qui sera associé à José Fonte. J’ai 3 possibilités : Yves Dabila, Gabriel ou Edgar Ié. Si Rudi peut me dire qui il alignera en pointe, je pourrais vous dire qui j’alignerai moi. »

Sur les ambitions que peut nourrir le LOSC

« Je ne nous considère pas comme un trublion potentiel du haut de tableau parce que lorsque l’on n’arrive pas à gagner, on perd. Pour jouer les trouble-fête, on doit s’améliorer pour ne pas perdre. Il y a peut-être eu un petit relâchement face à Bordeaux. Après quatre minutes de jeu, on a peut-être pensé que le match serait simple, sauf que ça n’a pas été le cas puisqu’on a ramené zéro point (…) Il faut que l’on apprenne, lorsque l’on est dans un temps fort, à ce que l’adversaire ne nous bloque pas en cassant le rythme. »

Sur Nicolas Pépé

« Je pense en toute honnêteté qu’il peut avoir la trajectoire d’un Payet ou d’un Aubameyang car il aime son métier, la vie de vestiaire, le jeu… Il doit être plus constant sur un plan tactique. S’il l’est, il pourra espérer aller dans un très grand club. »

Sur Rafael Leão

« Leão, physiquement, c’est un athlète. Il a de la vitesse et de la présence dans la surface. C’est un joueur à fort potentiel, avec une marge de progression importante. Il est très jeune, on doit être vigilant pour le protéger. »

Sur la VAR

« La VAR permet de calmer tout le monde car il y a une vérification. Il y aura toujours une petite part d’erreur car c’est toujours une histoire d’interprétation. »

Retranscription : compte Twitter du LOSC.

Arnaud Carond