LOSC – Coronavirus et Mercato : les dossiers sensibles du 30 juin

true

Si la saison venait à s’étendre au delà du 30 juin 2020, il faudra trouver des solutions pour les joueurs en fin de contrat et en fin de prêt. Analyse de la situation au LOSC.

Alors que les clubs et les instances discutent afin de conclure toutes les saisons au 30 juin, il est possible que le calendrier soit obligé de s’étirer au delà de cette date pour boucler un exercice mis en pause par la pandémie de Covid-19. Forcément, la question qui se pose est de savoir comment gérer les joueurs en fin de contrat au 30 juin. L’idée d’une extension de bail de quelques semaines ou un mois est envisagée, comme celle de reporter le Mercato. Voici les dossiers que cela concerne au LOSC.

Dans le club de Gérard Lopez, le Mercato s’étendant sur toute l’année, il n’y a pas que des questions relatives aux fins de contrat et aux prêtés. En effet, il se peut que les Dogues aient déjà noué certains accords sous-jacents autour de transferts (Soumaré, Gabriel). Ceux-ci, inconnus du grand public, ne seront bien évidemment effectifs qu’au terme de l’exercice en cours et au début du prochain Mercato. Qui dit report de la saison, dit forcément report d’échéance de ces (hypothétiques) départs mais, si certains documents sont signés, il peut y avoir quelques accrochages juridiques à lever.

L’énigme Pied, Rémy et Gaitan devraient finir la saison

Pour parler des cas concrets et connus de tous, ils sont au nombre de trois : Jérémy Pied, Nicolas Gaitan et Loïc Rémy. Concernant le latéral droit de 31 ans, qui joue très peu cette saison (9 apparitions), cela va dépendre de certains facteurs. S’est-il déjà engagé ailleurs ? Est-il prêt à signer l’extension de bail pour s’asseoir sur le banc ? Pour Nico Gaitan et Loïc Rémy, la donne est différente. Christophe Galtier compte davantage sur eux. L’Argentin a signé un bail de courte durée du fait des incertitudes sur son état de santé. Cela ne devrait, a priori, lui poser aucun souci de rajouter un mois de CDD vu les circonstances exceptionnelles. Concernant Rémy (30 apparitions, 14 buts TTC), il est à peu près sûr qu’il ira au bout de l’exercice (s’il se termine). Reste à savoir si l’ancien international tricolore (33 ans) lèvera son année de contrat optionnelle jusqu’en juin 2021. Gérard Lopez semble le souhaiter. L’équation financière aura son importance.

Concernant les nombreux prêtés (7) qui doivent théoriquement revenir au 30 juin, ce sera sans doute suivant la volonté des clubs où ils évoluent et la tenue jusqu’à terme de leur saison respective. Adam Jakubech (Courtrai) pourrait très bien être transféré définitivement. Pour Show, Hervé Koffi (Belenenses) et Yves Dabila (Cercle Bruges), il y aura un retour prévu à Luchin à la fin de la saison. Pour Rominingue Kouamé (ESTAC) et Adama Soumaoro (Genoa), cela dépendra de la levée ou non de l’option d’achat. A l’issue de son prêt de 18 mois à Boca Juniors, Junior Alonso doit lui aussi revenir… Pour mieux repartir ?