par Alexandre Corboz

LOSC : finances, Mercato, départs… Seydoux joue carte sur table

Après un long retrait médiatique, Michel Seydoux est sorti du silence cette semaine.

Invité de l’émission « Lundi, c’est foot aussi » sur France Bleu Nord, le président du LOSC a évoqué le Mercato et les perspectives d’avenir. Morceaux choisis.

La réussite du Mercato d’hiver

« On a essayé de trouver ce qui nous manquait. Heureusement qu’on avait les moyens et qu’on se les a donné en prenant des risques (…) Je me souviens qu’au début, quand j’ai entendu les critiques sur nos nouveaux joueurs, je ne n’ai pas senti beaucoup d’enthousiasme à leur égard. Sur le moment, les observateurs n’ont pas considéré qu’on faisait de bonnes pioches. »

De grosses ventes à venir cet été

« C’est le problème du football français. Notre économie n’est pas faite pour lutter face à des concurrents surarmés. A chaque fois de saison, il faut retrouver des systèmes. Mais j’aborde la fin du championnat avec sérénité. Avec Frédéric Antonetti, on est vraiment sur la même longueur d’ondes. A nous de ne pas nous tromper dans nos choix. Après, tant que notre économie ne s’améliorera pas, nous resterons un club formateur. »

Frédéric Antonetti, d’accord sur le projet

« Comme avec tous mes interlocuteurs, j’essaie de dire la vérité, de ne pas faire la langue de bois. Au moment de son arrivée, je n’ai pas menti à Frédéric Antonetti sur la teneur du projet. On va le développer ensemble, avec les difficultés que cela comporte, avec les possibles imprévus que nous pourrons rencontrer. »

Les finances du club

« Si on avait vraiment plus de sous, on n’aurait pas fait les opérations de janvier. Maintenant il ne faut pas dépenser plus qu’on ne gagne. C’est la règle absolue de toute bonne ménagère mais il faut pour cela développer notre savoir-faire. Je ne me pose pas de questions. Le LOSC va bien et n’a pas de soucis économiques grâce à des actionnaires qui ont toujours répondu présent quand il y a eu des difficultés. Là, il n’y a pas de difficultés mais nous ne voulons pas en créer. »

Arnaud Carond

Pour résumer

Après un long retrait médiatique, Michel Seydoux est sorti du silence cette semaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.