LOSC : Gérard Lopez a libéré Renato Sanches d’un immense poids

true

Enfin lancé après des débuts difficiles au LOSC, Renato Sanches (22 ans) s’st mis un surplus de pression que lui a enlevé son président Gérard Lopez.

Christophe Galtier a relancé Renato Sanches. La recrue la plus chère de l’histoire du LOSC prospère désormais dans un rôle de piston droit qui lui sied à merveille. Il lui fallait bien cela pour évacuer un début de saison miné par les blessures et les doutes qui l’accompagnaient depuis son passage raté au Bayer Munich.

« À mon avis, Renato s’est surtout aidé lui-même », estime dans L’Équipe Jérémy Pied. Quand tu arrives dans un club avec beaucoup d’attentes, ce n’est pas évident de répondre tout de suite. L’équipe restait sur une très belle saison 2018-2019 (2e de L1). Les gens attendaient peut-être qu’il gagne les matches à lui tout seul… »

« Renato est à 75%, on n’est pas pressés »

Gérard Lopez valide ce constat et glisse une petite anecdote au sujet de la résurrection de Sanches. « Il est à 75%, explique le président du LOSC au quotidien sportif. Il disait “je ne sens rien” quand il était blessé. On lui a répondu : “Tu ne te rends pas compte, tu as signé cinq ans.” On n’est pas pressés. On lui reconnaît son talent. On est allés le chercher. Pour moi, ce sera une des grandes stars de la L1. »

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013