LOSC : Gérard Lopez a trouvé un nouveau moyen de gagner de l’argent

LOSC - Mercato : une vente record conclue avant Victor Osimhen ? 

Comme l’a fait savoir Gérard Lopez, le LOSC est disposé, moyennant finances, à faire profiter à d’autres clubs l’extraordinaire travail de Luis Campos.

Si, jusqu’à présent, le modèle économique du LOSC était basé sur le trading joueurs, de nouvelles idées fourmillent à l’esprit de Gérard Lopez. En effet, l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois envisage désormais de monnayer les compétences de Luis Campos et le logiciel de scouting développé par son bras droit portugais.

Un soft en location, nouvelle mine d’or des Dogues ?

Dans des propos accordés au « Figaro », Lopez a vendu l’idée : « Luis est pas mal sollicité, c’est vrai. Mais il est très heureux au club, où il jouit d’une grande indépendance et de beaucoup de liberté. Il est lié par contrat au Losc à très long terme via sa société. Et je ne parle pas de deux ou trois ans. Mais il n’est pas pour autant menotté. Je lui ai dit que j’étais prêt à ouvrir la base de données à d’autres clubs. Nous pourrions être amenés à partager certaines choses en tenant compte de la concurrence et de l’éthique. Je n’ai pas de souci pour que ça se fasse ».

Disposant d’une équipe de 30 personnes (scouts, superviseurs), Luis Campos tient à jour un logiciel (Scouting System Pro) qui forge l’admiration de nombreux clubs et permet la découverte de pépites. « Luis est le moteur de nouvelles idées pour Christophe et moi. Quand il vient nous voir pour nous dire que Domagoj Bradaric, un espoir de l’Hajduk Split, sera l’un des meilleurs latéraux du monde ou que Tiago Djaló, un jeune Portugais qui n’a jamais évolué en première division, sera titulaire dans notre défense centrale, et que cela fonctionne plus tard sur le terrain, c’est bluffant », justifie Gérard Lopez, conquis depuis longtemps.

Arnaud Carond