LOSC : Gérard Lopez place Lille à la table des grands d’Europe

Fort d’un mercato brûlant, le LOSC s’est autorisé à conserver Adama Soumaoro et Thiago Maia. La stratégie fonctionne, il aurait tort de s’en priver. 

Le LOSC n’a plus peur de rien ni de personne. Encore moins de l’Ajax Amsterdam, son premier adversaire en Ligue des champions mardi aux Pays-Bas.

En plus de ses rivaux sur le plan sportif, le club lillois a réussi à mettre en place une stratégie « gagnant-gagnant » depuis l’arrivée de Gérard Lopez à sa présidence début 2017. L’homme fort des Dogues est encore plus convaincu à l’heure qu’il est de pouvoir placer le LOSC à la table des grands de ce monde.

« Le projet est de créer un gros club que nous valoriserons à travers les joueurs, affirme Lopez dans les colonnes de L’Équipe. Ils veulent venir car ils savent qu’ils joueront chez nous. Lille a toujours été bon dans la gestion des jeunes. On a construit sur cette culture, avec ces infrastructures de haut niveau pour les pros, et on a investi dans celles destinées aux jeunes. Je suis convaincu qu’avec cette variable-là, Lille sera un gros club français et un bon club européen. »

Bastien Aubert