LOSC : les Dogues en danger de mort ? Luc Dayan le redoute…

Pour Luc Dayan, le LOSC est en grand danger avec sa politique économique.

Ancien dirigeant du LOSC et spécialiste dans le redressement des clubs en difficulté, Luc Dayan est souvent questionné lorsque ses anciens clubs se retrouvent face à des difficultés financières. Parfois optimiste, l’intéressé ne l’est pas spécialement sur le cas des Dogues vu la stratégie à risques développée par Gérard Lopez.

« Si le LOSC est en danger de mort ? Peut-être. Est-ce que les actionnaires actuels sont capables de financer l’exploitation du club et les dépenses engagées ? C’est la seule vraie question. Si les règles ont été respectées, l’argent est là et le projet va au bout. De l’extérieur, on a l’impression que ce n’est pas comme ça que cela s’est passé. La situation générale des clubs m’inquiète. Au début des années 2000, pour retaper des clubs, les besoins pour refinancer consistaient à trouver entre 2 et 5M€. Les derniers dossiers que j’ai eus à traiter, c’est un passif de 22M€ à Valenciennes et 30M€ à Bastia. Le foot est devenu un casino géant avec des budgets prévisionnels basés sur des ventes de joueurs dont personne ne sait si elles se feront », a expliqué Dayan dans le Parisien, l’intéressé redoute que Lopez ne parvienne à refinancer ses emprunts.

Arnaud Carond