LOSC : Luis Campos s’invite dans la polémique du moment

false

Luis Campos, conseiller du président du LOSC, connaît bien Benjamin Mendy et Bernardo Silva, qu’il a recrutés à l’AS Monaco et qui se retrouvent au cœur d’une curieuse polémique.

En ces temps de bienséance forcée, de moralisme exacerbé, Bernardo Silva vient d’apprendre à ses dépens qu’on ne peut plus rigoler. Pour avoir osé comparer une photo d’enfance de son grand ami Benjamin Mendy et une caricature espagnole d’un Congolais à l’époque des colonies, le milieu portugais s’est vu infliger une amende et un match de suspension.

Tout le monde trouve ça scandaleux, à commencer par Benjamin Mendy, mais personne ne dit rien. Sauf Luis Campos, qui a bien connu les deux hommes à Monaco. Dans le quotidien portugais O Jogo, le conseiller du président du LOSC a lâché : « Je crois que c’est une grande injustice. Cette décision a forcément été prise par quelqu’un qui ne sait pas ce qu’est une équipe de football ».

« La relation entre Bernardo et Benjamin a toujours été spéciale, c’est une véritable amitié et voir Bernardo sanctionné me surprend. Ça me surprend parce que je n’ai jamais été les radicaux et je crois que le football n’a pas besoin de personnes radicales. Or, cette décision est radicale, elle n’a rien à voir avec le racisme. Je condamne le racisme tout comme je condamne ceux qui ont sanctionné Bernardo. »

R.N.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001