par Benjamin Danet

LOSC - Mercato : Sankharé, De Préville, Sliti, pourquoi ça coince

Le LOSC, faute de ressources financières suffisantes, ne peut toujours pas acter la venue de certains joueurs.

Plusieurs semaines, déjà, que le mercato du LOSC souffre d'un gros problème. En raison des dettes cumulées, le club lillois est en effet dans l'obligation de vendre pour acheter. Et si le dossier Sidibé a enfin été réglé (à Monaco pour 16 millions d'euros), celui de Sofiane Boufal tarde à connaître une issue favorable. Résultat, Frédéric Antonetti ne peut compter sur ses trois priorités du Mercato : Sankharé (Guingamp), De Préville (Reims) et Sliti (Red Star). Une solution a donc été envisagée au sein du club lillois : proposer aux clubs concernés une offre de prêt avec obligation d'achat. Et non un transfert sec dès maintenant. Seul souci, et comme le reconnaît le directeur général du club lillois, Jean-Michel Vandamme à nos confrères du Parisien, "les clubs ont surtout besoin d'argent tout de suite. On prend le risque que les trois joueurs cités ne viennent pas à Lille. Mais nous ne voulons plus refaire les mêmes erreurs qu'après le titre en 2011."

Du côté du Red Star, club dans lequel évolue Naïm Sliti, on ne semble guère favorable à cette solution du prêt avec option d'achat. De surcroît, le joueur, qui affronte ce soir le LOSC en amical, n'aurait même pas encore négocié son salaire. Et le Red Star ne se serait pas encore mis d'accord avec le LOSC pour l'indemnité de transfert.

L.T.

Téléchargez votre application But! Football Club.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

Pour résumer

Le LOSC, faute de ressources financières suffisantes, ne peut toujours pas acter la venue de certains joueurs.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.