LOSC : Mouscron, Boavista... Gérard Lopez détaille son plan
par Alexandre Corboz

LOSC : Mouscron, Boavista... Gérard Lopez détaille son plan

Ambitieux avec l'Excel Mouscron, Gérard Lopez (LOSC) commence petit à petit à bâtir son empire du football et du trading de joueurs.

Dans un entretien à la "Dernière Heure", Gérard Lopez a justifié sa décision de racheter le club de l'Excel Mouscron. Un dossier onéreux pour le patron du LOSC qui fourmille de projets et d'ambitions pour le voisin belge des Dogues.

« C’est un mariage de raison vu la proximité avec mon autre club, le LOSC. Géographiquement, c’est à côté. Et la Belgique est un championnat hyper fort par rapport à la taille du pays. C’est aussi ça qui m’intéressait. Le rachat est une opération de près de 20 millions d’euros. Bien sûr, ce chiffre dépasse l’investissement en cash pur. Il y a les frais de fonctionnement, les renforts qui sont venus et le budget qui est en nette augmentation. Je ne donnerai pas de chiffre précis pour ce dernier point mais je pense que Mouscron n’a jamais eu un budget ainsi », a expliqué l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois.

Désireux de jouer les premiers rôles en Belgique avec l'Excel, Gérard Lopez s'investit également au Portugal du côté de Boavista. Un projet qu'il développe :  « J’ai choisi le Portugal car c’est un championnat axé sur la Méditerranée et l’Amérique du Sud. En Belgique, il y a davantage de profils issus des pays nordiques et d’une partie de l’Afrique. Ne vous inquiétez pas ! Le développement de ces clubs est différent. L’objectif est d’établir une équipe performante à Mouscron. »