LOSC : Osimhen, Morelos, David, Yilmaz, Gabriel... le point Mercato de Gérard Lopez
par Bastien Aubert

LOSC : Osimhen, Morelos, David, Yilmaz, Gabriel... le point Mercato de Gérard Lopez

Le président du LOSC Gérard Lopez a accordé une longue interview à L’Équipe ce lundi. L’occasion pour le président du LOSC de faire un point complet sur le Mercato. Extraits :

Où en est le dossier Victor Osimhen ? 

« Le joueur a décidé de changer d’agent en plein milieu de négociation. Il a fallu tout recommencer à zéro. Le joueur a fait son choix, Naples. C’est avancé, il manque des détails. Ce sera annoncé le moment venu. Comme ce n’est pas encore officiel, on continue d’avoir d’autres offres. Je veux conserver de bonnes relations avec ces clubs aussi. Alors je gère leurs attentes. C’est un transfert qui n’est pas linéaire. »

Yilmaz, David, Morelos... qui pour le remplacer ? 

« Son départ ouvre des dossiers. Là où certains se trompent, c’est quand on voit sortir des noms spécifiques (Alfredo Morelos, Glasgow Rangers). Ils pensent qu’ils vont obligatoirement signer. Même si on est intéressé par un profil, c’est uniquement en combinaison avec d’autres. Nous changeons deux attaquants. On aura une animation cohérente avec des joueurs complémentaires. Je ne nomme pas les joueurs quand ce n’est pas encore fait. Je n’ai pas traité le premier dossier mais je suis confiant (pour les deux, Burak Yilmaz et Sven Botman). Jonathan David ? Le joueur veut absolument jouer au LOSC. Il n’a pas envie d’aller dans d’autres clubs. Notre équipe est faite pour des joueurs de caractère comme lui. Tout va dépendre de ses dirigeants. On va peut-être revoir notre offre dans les jours à venir (actuellement de 25 M€). »

Gabriel partira-t-il de manière certaine cet été ?

« On a d’autres offres sur d’autres joueurs mais on n’a pas discuté avec leurs agents. Avec Gabriel, on discute et on lui a donné un bon de sortie. Il choisira son club dans la semaine (Naples est en pole devant Everton). Notre construction sera en place dans les deux semaines qui viennent. On n’aura pas d’excuse pour ne pas se battre pour le haut du tableau. On n’a pas un budget (aux alentours de 125-130M€) pour regarder ailleurs. Tout en restant humbles. Mais on aura du talent.