LOSC : quand Mike Maignan se voyait devenir un grand bandit

false
LOSC : quand Mike Maignan se voyait devenir un grand bandit

Personnalité atypique dans le football, Mike Maignan (LOSC, 24 ans) reconnaît sans peine avoir été tenté à l’idée de basculer du mauvais côté.

Rare dans les médias, Mike Maignan (LOSC, 24 ans) s’est longuement confié dans les colonnes de « France Football » cette semaine. L’occasion de percer un peu la carapace du gardien international des Dogues, un joueur de caractère (comme il l’a montré face à Zlatan Ibrahimovic), en décalage par rapport au monde du foot et à la notoriété qui en découle mais aussi et surtout une histoire personnel pas toujours simple.

Ayant grandi à Villiers-le-Bel, Maignan reconnaît sans peine avoir été tenté par la délinquance plus jeune. Lui dont le meilleur ami est aujourd’hui en prison : « Il aurait pu prendre ma direction, et moi la sienne. Ça tient à rien (…) C’est un frère et le chemin qu’il a pris, je suis triste pour lui. Mais c’est des leçons de vie ».

« Quand tu viens d’un milieu difficile, tu ne veux que t’en sortir (…) Je rêvais d’être un parrain, je pensais que j’allais être un grand bandit, avoir beaucoup d’argent, je ne voyais que ça (…) On a regardé les films : Scarface, Le Parrain, American Gangster. On a regardé le comportement des autres, les grands de chez moi, ce qu’ils avaient, c’était waouh ! On a vu la belle vie, les belles voitures, les belles tenues », confesse Maignan, se refusant à donner dans le misérabilisme pour autant : « Ma famille n’était pas en manque d’argent. On n’était pas riche mais on n’était pas dans le besoin. On a vécu normalement. Ce n’est pas à cause de la « misère », entre guillemets, que je voulais devenir ce genre de personne ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008