OL – LOSC / Gambardella : un choc plein de promesses

S’il passe un peu au second plan du fait de l’affrontement entre l’OM et le PSG en quart de finale de la Coupe Gambardella, la rencontre opposant l’OL et le LOSC sent déjà la poudre.

Considéré comme le meilleur centre de formation français, l’Olympique Lyonnais attend une victoire en Coupe Gambardella depuis très longtemps. 1997 pour être précis. C’est que ces dernières années et malgré ses générations 1987 (Benzema, Ben Arfa, Mounier, Rémy…) et 1991 (Lacazette, Grenier, Kolodziejczak…) dorées, les Gones ne sont jamais parvenus à faire mieux que deux finales perdues en 2005 et 2006. Les hommes de Maxence Flachez et Joël Fréchet ont eu un parcours particulièrement tortueux lors des tours précédents (Nice, Toulouse, ASSE) avec notamment un derby gagné aux penaltys à Gerland après avoir été menés 2-0 à un quart d’heure du terme. En face, le LOSC propose l’une des générations les plus solides de son histoire, leader de son championnat en U19 et tournant à une moyenne de 3,6 buts par match. Tombeurs du Paris FC et du SM Caen lors des deux tours précédents, les « mini-Dogues » attendent de soulever ce trophée depuis 1960.

Les joueurs à suivre :

Maxwell Cornet (OL) : Recruté au FC Metz l’hiver dernier alors qu’il arrivait à six mois de la fin de son contrat, Cornet est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de sa génération 1996. Pisté par la Juventus, l’attaquant de 18 ans a choisi Lyon. S’il évolue de temps en temps avec les professionnels, l’intéressé s’est surtout distingué en inscrivant un triplé à Toulouse en 16e de finale de la compétition.

Ulrik Yttergård Jenssen (OL) : Le stoppeur norvégien (18 ans) est l’un des éléments les plus prometteurs de l’équipe U19 Lyonnaise. Chipé au nez et à la barbe de Chelsea et l’Ajax Amsterdam en 2013, le Scandinave gravit tranquillement les échelons. Titulaire régulier en CFA, Jenssen participe de temps en temps aux entraînements de l’équipe professionnelle. L’intéressé n’a qu’un but : passer professionnel. La Coupe Gambardella est un sacré tremplin pour ça et il le sait.

Ryad Habbas (LOSC) : Appelé de temps en temps par René Girard à s’entraîner avec le groupe professionnel, Ryad Habbas a toujours été un attaquant prolifique. En U17, l’intéressé marquait autant de buts que de matches joués (28 en 28 matches). Depuis qu’il a débarqué en U19 et en CFA, l’intéressé poursuit sur sa lancée. Avec un doublé face au Paris FC en 16e et un nouveau but contre Caen en 8e, Habbas a montré qu’il faudrait compter sur lui pour l’édition 2015 de la Gambardella.

Romain Jamrozik (LOSC) : Attaquant solide, efficace et comparse de Ryad Habbas au sein de l’attaque des Dogues, Jamrozik a décroché cette saison son premier contrat professionnel de trois ans jusqu’en juin 2018. Pur nordiste et international U18 français, le natif de Coudekerque-Branche a également brillé au tour précédent en inscrivant le but du 2-1 face à Caen.