Remise de prix : Tony le rocker, Loulou l’affreux … Et un agent véreux

Chaque jour sont remis sur But Football Club quelques trophées offrant un aperçu décalé d’une journée comme les autres sur la planète football. Au programme, le héros du jour, le loser, l’image du jour, la petite phrase qui tue, le chiffre marquant et l’info inutile.

C’est parti pour cet épisode du mercredi 21 août 2013 !

Le héros du jour : Tony Vairelles

Samuel Duhamel, journaliste pour RMC et M6, prépare actuellement, avec son collègue Emmanuel Michel et le producteur Renaud Gallet, un documentaire sur l’incroyable Tony Vairelles. C’est sûr qu’on s’ennuiera moins à raconter la vie de l’ancien Lensois et Lyonnais que celle de Zidane…

Le loser du jour : Le Grand Stade de Lille

Trouver un nom au Grand Stade de Lille est des plus compliqué. Ainsi, l’association Anticor a déposé un recours auprès du tribunal administratif pour débaptiser l’enceinte qui porte actuellement le nom de Pierre Mauroy (ex-premier ministre et Maire de Lille). Décidemment, donner un nom à l’écrin du LOSC est des plus compliqués puisque l’approche de Partouche avait été retoquée par la Mairie.

L’image du jour :

Clément Grenier les mains sur les genoux après la défaite des siens 0-2 à Gerland face à la Real Sociedad, l’Olympique Lyonnais a la tête dans le seau. La Ligue des Champions s’éloigne pour la bande à Rémi Garde. Jean-Michel Aulas commence déjà à compter ses sous…

La phrase du jour : Louis Nicollin

« Il y a des choses qui me gonflent. D’ailleurs, vendredi, il va y avoir explication de texte avec la cellule recrutement, parce que franchement, c’est pas terrible depuis deux ans. Ensuite avec les entraîneurs du centre de formation. J’en ai marre d’entendre que le classement ne veut rien dire chez les jeunes (…) Alors ça va être clair, l’entraîneur qui ne termine pas dans les trois premiers de chaque catégorie de jeunes, il vire »

Loulou est fâché et tout le monde en prend pour son grade à la Paillade.

Le chiffre du jour : 1 M€

C’est la somme que réclame l’agent espagnol Carlos Arino au Borussia Dortmund pour le transfert de Pierre-Emerick Aubameyang. L’intéressé aurait été mandaté par le club allemand pour mener à bien ce transfert, or c’est Pierre Aubame, le père du joueur, qui s’est occupé du transfert avec son agent Oscar Damiani.

L’info inutile du jour :

Parfait Mandanda en a marre qu’on lui parle de son frère… En même temps, aurait-on parlé de lui si son frère n’était pas « El Fenomeno » ?