LOSC : Christophe Galtier a désormais ses défenseurs dans le viseur

true

L’entraîneur du LOSC Christophe Galtier a tenu son point presse à la veille du déplacement des Dogues à Toulouse dans le cadre de la 10e journée de L1 (20h).

Christophe Galtier avait l’air grave ce vendredi au LOSC. Le départ d’Alain Casanova au Téfécé suite à des menaces de mort l’a profondément marqué avant le déplacement demain à Toulouse.

« J’ai une pensée pour Alain Casanova qui a quitté son poste pour des menaces de mort. C’est très grave, a-t-il insisté devant les médias. Il faut que tout le monde, l’ensemble du football, protège l’homme qui est derrière l’entraîneur. Alain Casanova a tout mon soutien. Concernant Antoine (Kombouaré), que je connais bien aussi, c’est un entraîneur avec une forte personnalité. Je m’attends à un match qui sera engagé. Le TFC qu’on va rencontrer demain sera différent de celui des dernières semaines, ça c’est sûr. »

L’entraîneur du LOSC a passé la trêve internationale à retravailler les bases avec ses joueurs. Après avoir pesté contre leur manque de réalisme en attaque, il a insisté sur le plan défensif. « Nous travaillons à être plus solides sur le plan défensif pour concéder le moins d’occasions possibles. Nous en concédons trop, a-t-il soufflé. Ça c’est un vrai constat. Contre Nîmes, on marque deux fois, mais on ne gagne pas. Notre bloc était coupé en deux. »

Au niveau de l’infirmerie, Galtier a précisé que Renato Sanches était blessé. Reste Xeka, Maia et Soumaré pour trouver le juste milieu alors qu’André sera suspendu. « Je n’ai pas d’inquiétude sur notre capacité à trouver une bonne paire pour travailler dans le cœur du jeu et être performant », a-t-il conclu.

Bastien Aubert

Propos recueillis sur le compte Twitter du LOSC