Louza et Sanches
Louza et SanchesCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ANALYSE

LOSC - FC Nantes (2-0) : les 3 TOPS et les 3 FLOPS du match


En ouverture de la 5e journée de L1, le LOSC a pris la tête de la L1 grâce à son succès contre le FC Nantes à Lille (2-0). Voici ce qu’il faut retenir de cette rencontre animée :

TOPS :

Ikoné et Yilmaz

Absent à Marseille à cause de ses dents de sagesse, Jonathan Ikoné a été ménagé d’entrée mais a effectué une entrée saignante à l’heure de jeu. Après avoir été à deux doigts de doubler la mise sur un corner, l’international tricolore a délivré une passe délicieuse en direction de Jonathan Bamba, dont l’enroulé a trouvé le poteau (69e). À noter également le premier but en L1 de Burak Yilmaz, auteur d’un match plein sur le front de l’attaque. 

Fabio 

Au FC Nantes, chez les latéraux, il y a Fabio et les autres. Une nouvelle fois positionné dans le couloir gauche, le défenseur brésilien a été saignant dans presque tout ce qu’il a entrepris, en défense et en attaque. On l’a même vu frapper plusieurs fois au but (3 frappes en une heure). 

Imran Louza

On ne peut pas dire que le retour d’Imran Loua ait été un succès total mais sa seule présence a redonné de la maîtrise aux Canaris, qui ont semblé prendre de plein fouet l’agressivité lilloise. Le Nantais aurait pu égaliser sans une magnifique claquette de Mike Maignan (74e). À noter qu’il est monté d’un cran après l’heure de jeu pour appuyer les offensives nantaises.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

FLOPS :​

Marcus Coco

Positionné dans le couloir droit, Marcus Coco n’a quasiment jamais fait la différence devant Domagoj Bradaric. L’ancien ailier de l’EA Guingamp donne l’impression d’avoir perdu sa folie et de jouer le plus souvent arrêté ou sans inspiration. Remplacé logiquement par Kader Bamba, qui a failli être décisif sur son premier débordement (74e).

Jonathan David

Certes, l’attaquant du LOSC est directement impliqué sur le CSC de Pallois et son implication n’est pas à remettre en cause. En revanche, son apport est trop faible après 5 journées. Son entente avec Burak Yilmaz ne saute toujours pas aux yeux. Pas plus que sa faculté à faire des différences dans ses courses ou les petits espaces.

Alban Lafont 

Le débat est sans fin. Depuis son arrivée au FC Nantes, le gardien des Espoirs alterne le bon et le moins bon. Le bon fut ce soir son arrêt déterminant sur une frappe de Burak Yilmaz (7e) avant le moins bon sur un tir de Luiz Araujo mal repoussé et qui amène le CSC de Nicolas Pallois (1-0, 43e). Rageant.

Pour résumer

Voici notre analyse en 6 points de la victoire du LOSC contre le FC Nantes en ouverture de la 5e journée de Ligue 1 (2-0).

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert