LOSC – OL (2-2) : Pierre Ménès met le doigt sur une limite criante des Gones

Le nul ramené par l’OL de Lille (2-2) a encore montré les limites des Gones, qui ne cessent de perdre des points dans la course à la Ligue des champions.

Alors qu’on pensait l’OL reparti de l’avant avec son succès prestigieux devant Villarreal jeudi en Ligue Europa (3-1), les Gones sont retombés dans leurs travers hier face au LOSC après avoir pourtant brillé et mené de deux buts avant la seconde période. Patatras après le repos, les Dogues refaisant leur retard et mettant du même coup en lumière l’incapacité chronique lyonnais à tenir un résultat, comme l’a noté Pierre Ménès.

« Lyon a perdu neuf points cette année en menant 2-0 »

« La situation commence à se décanter légèrement dans la course à la Ligue des Champions. À l’issue de cette 26ème journée, Lyon compte désormais six et sept points de retard sur Marseille et Monaco. La faute notamment à une seconde période beaucoup trop dilettante des Lyonnais à Lille. Ils avaient pourtant fait le break avant le repos grâce à deux buts de Traoré. À la pause, Lyon semblait hors de portée des locaux, et puis nous avons assisté à un changement tout relatif de décor en seconde période, affirme Ménès sur son blog. Les Lillois sont revenus au score sur un but de Pépé bien servi par Araujo, qui a ensuite lui-même égalisé d’une frappe de loin. Les Lyonnais auraient tout de même mérité de l’emporter au regard des deux poteaux trouvés par Mariano. Mais le souci, c’est que Lyon a perdu neuf points cette année en menant 2-0. C’est évidemment un grave problème à ce niveau-là puisqu’ils pourraient, à l’heure actuelle, occuper la deuxième place du classement avec deux points d’avance… Les Lyonnais manquent de rigueur et sont incapables de s’adapter et de réussir les transitions entre situations défensives et offensives. Aujourd’hui, ils sont clairement distancés. »

JP