LOSC – OL (1-1) : les Tops et les Flops du choc de la 9e journée
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

LOSC – OL (1-1) : les Tops et les Flops du choc de la 9e journée

A l'issue d'un choc joué à très haute intensité, l'OL a ramené un point de son déplacement au LOSC (1-1). Si Jonathan Bamba avait ouvert la marque, les Gones ont répondu par une réalisation contre son camp de Zeki Celik sur une frappe ratée d'Houssem Aouar.

Les Tops :

Jonathan Bamba (LOSC)

Formé à l'AS Saint-Etienne, l'ailier adore jouer contre l'OL. Cela s'est encore vérifié ce dimanche soir avec une ouverture du score sublime d'une frappe enroulée (22e). Son 4e but de la saison. A l'instar de Burak Yilmaz et de Luiz Araujo (qui auraient également mérité de figurer dans les Tops), il a bougé la défense rhodanienne et provoqué l'exclusion de Marcelo.

Anthony Lopes (OL)

Si l'OL a ramené un point de Lille, les Gones doivent beaucoup à leur gardien. Auteur d'un énorme arrêt sur une grosse frappe de Burak Yilmaz pour éviter le 2-0 (26e) et le 2-1 devant Bamba (61e), le Portugais a été précieux lors du second acte quand c'était « Fort Alamo » dans sa surface. Il a notamment claqué un corner de Yusuf Yazici (68e) et réagi avec autorité quand il le fallait.

Les suppléants Soumaoro et Benlamri

On l'a vu face au Celtic en Ligue Europa : le LOSC a souvent du mal à bien défendre quand Jose Fonte n'est pas là. On pouvait forcément nourir quelques craintes à la sortie du Portugais en fin de première période. Mais cette fois-ci, Adama Soumaoro a tenu la baraque, bien aidé il est vrai par la rapide exclusion de Marcelo en début de deuxième période. Côté lyonnais, on a aussi découvert sur ce match le valeureux Djamel Benlamri, rentré au pied levé (52e) après la sortie du Brésilien et qui s'est battu comme un chien sur chaque ballon. Comme la défense est surtout affaire de collectif, il faut aussi souligner les bonnes parties de Sven Botman (LOSC) et Sinaly Diomandé (OL) pour compléter la doublette.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

Les Flops :

Marcelo (OL)

Le Brésilien n'était pas dans un bon jour et cela aurait pu coûter très cher aux Gones. Souvent pris de vitesse et dans son dos lors du premier acte, Marcelo a logiquement été exclu en deuxième période pour un second carton jaune (50e). Hors du coup.

Maxwell Cornet (OL)

Au stade Pierre-Mauroy, le latéral gauche rhodanien a beaucoup souffert, souvent mis en difficulté par la vitesse de Luiz Araujo et coupable de nombreuses pertes de balle évitables. Rudi Garcia n'avait pas de back-up du fait de l'absence de Mattia De Sciglio (malade) et de Melvin Bard (suspendu). L'Ivoirien aurait besoin de souffler.

Jonathan Ikoné (LOSC)

L'international tricolore n'a pas spécialement fait un mauvais match mais il a souffert de la comparaison avec ses autres comparses de l'attaque. Moins décisif, moins combatif, moins présent tout simplement. Logiquement remplacé en premier par Christophe Galtier (67e).