LOSC - RC Lens : Lopez et Oughourlian échangent des amabilités
Gérard Lopez (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
RESPECT

LOSC - RC Lens : Lopez et Oughourlian échangent des amabilités

Gérard Lopez et Joseph Oughourlian, présidents respectifs du LOSC et du RC Lens, ont donné une interview croisée à L’Équipe à la veille du derby du Nord (21h). Instructif.

Le LOSC accueille le RC Lens dans une ambiance de cathédrale demain au stade Pierre-Mauroy (21h). Gérard Lopez regrette déjà de devoir jouer le derby dans une ambiance confidentielle. « Sportivement, c’est dommage de ne pas avoir les fans, peste le président du LOSC dans L’Équipe. Après autant d’années, un tel derby entre deux clubs qui ne s’aiment pas et qui jouent le haut du tableau est exceptionnel. C’était une chance inouïe en termes d’ambiance. Mais sans les supporters, c’est difficile de l’inculquer. Après, on est bien, avec une bonne assise défensive. Et devant, ça va mieux. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

Les deux présidents s'apprécient

Joseph Oughourlian lui emboîte le pas. « C’est un immense regret. J’ai du mal à comprendre certaines règles comme la jauge à 5 000 spectateurs, enchaîne-t-il. Ce serait plus intelligent d’utiliser un pourcentage du stade. Mais on a l’avantage d’une baisse de coûts en venant de L2. On est un club sans dette, dont j’ai une sainte horreur. »

Au-delà de la rivalité des deux clubs, Lopez et Oughourlian n’hésitent pas à faire l’éloge l’un de l’autre. « J’ai beaucoup d’admiration pour ce que Gérard a fait sportivement. Il a mis le LOSC a un niveau très élevé. On en est très loin. Notre objectif reste le maintien », poursuit le président du RC Lens. « J’apprécie et je valorise à sa juste valeur le fait que Lens n’est pas un club de L2. Pas mal de gens ont essayé de le faire remonter. Joseph l’a fait de manière structurelle. Ce n’était pas facile de prendre le temps dans un club historique avec la pression des attentes. Ça détonne avec ce qui a été fait auparavant. »