LOSC : un premier joueur s’attire les foudres de Frédéric Antonetti

Le nouvel entraîneur du LOSC Frédéric Antonetti a adressé jeudi quelques remontrances à Sofiane Boufal, Lenny Nangis, mais surtout Soualiho Meïté.

Sa voix haut-perchée n’a pas tardé à se faire entendre sur les terrains du domaine de Luchin. Nommé entraîneur du LOSC lundi, Frédéric Antonetti affiche déjà une exigence élevée à l’égard de ses joueurs, qui seront opposés à Angers samedi pour le compte de la 15e journée de Ligue 1.

Le quotidien L’Équipe relate ce vendredi quelques anecdotes tirées de la séance d’entraînement de la veille. L’occasion d’apprendre que Sofiane Boufal et Lenny Nangis ont eu droit à quelques petites remarques durant un exercice de combinaisons offensives. « On s’applique, de la qualité », a réclamé Antonetti au premier, quand le second se voyait reprocher son manque de « variété dans les centres ».

Mais c’est le jeune Soualiho Meïté qui a eu droit aux remontrances les plus sévères : « Aïe, aïe, aïe, ça y est, il fallait qu’il y en ait un qui me trouve les mannequins. Et comment tu vas faire quand les adversaires seront mobiles ? », a lancé le technicien corse. Meïté, premier souffre-douleur du bouillant Antonetti ?